1 min de lecture Armée

Mali : qui sont les 13 soldats français tués lors d'une opération de combat ?

Treize militaires français de la force Barkhane ont trouvé la mort au Mali dans une collision accidentelle de deux hélicoptères lors d'une opération de combat contre des ihadistes, a annoncé mardi 26 novembre l'Élysée.

Opération Barkhane au Mali
Opération Barkhane au Mali Crédit : PASCAL GUYOT / AFP
Raphaël Bosse-Platière
Raphaël Bosse-Platière
et AFP

Emmanuel Macron a rendu hommage aux soldats "morts pour la France" mardi 26 novembre, après le décès de 13 soldats tués lors d'une opération de combat au Mali. Il s'agit de l'un des plus lourds bilans humains essuyés par l'armée française depuis l'attentat du Drakkar au Liban en 1983, qui avait fait 58 morts.

Les victimes sont "six officiers, six sous-officiers, et un caporal-chef, tombés en opération et morts pour la France dans le dur combat contre le terrorisme au Sahel", a indiqué la présidence dans un communiqué.

Parmi les victimes, figure le fils de l'ancien ministre et sénateur centriste français Jean-Marie Bockel, a confirmé ce dernier à l'AFP. Sept des militaires tués appartenaient au 5ème régiment d'hélicoptères de combat de Pau (sud-ouest), et quatre autres au 4ème régiment de chasseurs de Gap (sud-est).

Qui sont les 13 soldats tués ?

Le capitaine Nicolas Mégard, du 5e Régiments d’hélicoptères de combat de Pau
Le capitaine Benjamin Gireud, du 5e Régiments d’hélicoptères de combat de Pau
Le capitaine Clément Frisonroche, du 5e Régiments d’hélicoptères de combat de Pau
Le lieutenant Alex Morisse, du 5e Régiments d’hélicoptères de combat de Pau
Le lieutenant Pierre Bockel, du 5e Régiments d’hélicoptères de combat de Pau
L'adjudant-chef Julien Carette, du 5e Régiments d’hélicoptères de combat de Pau
Le brigadier-chef Romain Salles de Saint Paul, du 5e Régiments d’hélicoptères de combat de Pau
Le capitaine Romain Chomel de Jarnieu, du 4e Régiment de chasseurs de Gap
Le maréchal des logis-chef Alexandre Protin, du 4e Régiment de chasseurs de Gap
Le maréchal des logis Antoine Serre, du 4e Régiment de chasseurs de Gap
Le maréchal des logis Valentin Duval, du 4e Régiment de chasseurs de Gap
Le maréchal des logis-chef Jérémy Leusie, du 93e Régiment d'artillerie de montagne de Varces
Le sergent-chef Andreï Jouk, du 2e Régiment étranger de génie de Saint-Christol

Le sergent-chef Andreï Jouk Crédits : Armée de Terre | Date : 26/11/2019
13 >
Le sergent-chef Andreï Jouk Crédits : Armée de Terre | Date : 26/11/2019
Le capitaine Nicolas Mégard Crédits : Armée de Terre | Date : 26/11/2019
Le capitaine Benjamin Gireud Crédits : Armée de Terre | Date : 26/11/2019
Le capitaine Clément Frisonroche Crédits : Armée de Terre | Date : 26/11/2019
Le lieutenant Alex Morisse Crédits : Armée de Terre | Date : 26/11/2019
Le lieutenant Pierre Bockel Crédits : Armée de Terre | Date : 26/11/2019
L'adjudant-chef Julien Carette Crédits : Armée de Terre | Date : 26/11/2019
Le brigadier-chef Romain Salles de Saint Paul Crédits : Armée de Terre | Date : 26/11/2019
Le maréchal des logis-chef Alexandre Protin Crédits : Armée de Terre | Date : 26/11/2019
Le maréchal des logis Antoine Serre Crédits : Armée de Terre | Date : 26/11/2019
Le maréchal des logis Valentin Duval Crédits : Armée de Terre | Date : 26/11/2019
Le maréchal des logis-chef Jérémy Leusie Crédits : Armée de Terre | Date : 26/11/2019
Le capitaine Romain Chomel de Jarnieu Crédits : Armée de Terre | Date : 26/11/2019
1/1
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Armée Intervention française au Mali Mali
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants