1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Les infos de 6h30 - Affaire Crédit Lyonnais : Bernard Tapie de retour au tribunal
2 min de lecture

Les infos de 6h30 - Affaire Crédit Lyonnais : Bernard Tapie de retour au tribunal

Ce lundi, le procès en appel de Bernard Tapie pour escroquerie reprend à Paris, repoussé il y a cinq mois en raison de son état de santé.

Bernard Tapie lors d'une suspension de son procès pour fraude, au palais de justice de Paris, le 4 avril 2019.
Bernard Tapie lors d'une suspension de son procès pour fraude, au palais de justice de Paris, le 4 avril 2019.
Crédit : Bertrand GUAY / AFP
Le journal RTL de 6h30 du 10 mai 2021
08:04
Les infos de 6h30 - Affaire Crédit Lyonnais : Bernard Tapie de retour au tribunal
08:04
Alice Moreno
Journaliste

En octobre dernier, la justice avait reconnu que Bernard Tapie, très affaibli par un cancer qui s'était alors beaucoup aggravé, ne pouvait pas tenir sa place à l'audience. Cinq mois plus tard, le procès reprend. L'ancien homme d'affaires est rejugé, soupçonné d'avoir truqué un accord qui lui avait permis de toucher 400 millions d'euros parce qu'il s'estimait floué par la vente d'Adidas. Bernard Tapie sera là même s'il est toujours affaibli. 

Même très affaibli par son cancer, il a bien l'intention d'assister au procès. Bernard Tapie a intensifié ses traitements la semaine dernière. Il pourra ainsi les interrompre le temps des audiences. "Ce qu'il s'inflige, c'est même affolant", s'inquiète un de ses très proches. Lors des débats, au premier procès, il n'a pas hésité à s'adresser au procureur, qui réclamait 5 ans de prison contre lui. "Monsieur le procureur, vous êtes plus généreux et optimiste que mes médecins", lui avait-il lancé. Sa voix portait encore à l'époque.

Bernard Tapie veut venir à bout, en personne, de ses 25 ans de combat judiciaire dans l'affaire de l'arbitrage Crédit Lyonnais. Le ministère public a réclamé ce procès en appel, estime que l'arbitrage était truqué. L'homme d'affaires s'est toujours défendu d'avoir volé le contribuable. Il veut le dire, une fois encore, s'adresser lui même aux juges, leur prouver que la relaxe, décidée en première instance, est la bonne réponse.

À écouter également dans ce journal

CoronavirusLa calendrier du déconfinement est maintenu avec le 19 mai, la réouverture des magasins non essentiels, des lieux culturels, théâtres et cinémas, des terrasses de bars et restaurants et même les cures thermales.

À lire aussi

Ligue 1 - Lille fait le trou en tête du classement alors que le PSG n'a fait que le nul dimanche soir face à Rennes (1-1). Il reste deux journées avant la fin de saison et le LOSC est toujours leader avec trois points d'avance sur les Parisiens. 

Policier tué à Avignon - Après trois jours de fuite, deux suspects, soupçonnés d'être impliqués dans le meurtre du policier Éric Masson ont été interpellés. Âgé de 36 ans, le brigadier, père de deux enfants, a été abattu mercredi dernier lors d'une intervention sur un point de deal d'Avignon. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/