1 min de lecture Coronavirus

Les infos de 6h - Coronavirus : Didier Raoult auditionné par la commission d'enquête

La commission d’enquête parlementaire sur la gestion de la crise sanitaire entend le controversé professeur Didier Raoult, ce mercredi 24 juin. Il sera notamment questionné sur l'usage de la chloroquine, qu'il défend depuis le début de l'épidémie de coronavirus.

journal Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Coronavirus : Didier Raoult auditionné par la commission d'enquête Crédit Image : GERARD JULIEN / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Odile Pouget édité par Quentin Marchal

Ce mercredi 24 juin est marqué par le grand oral de Didier Raoult. L'infectiologue marseillais va être auditionné par la commission d'enquête chargée de tirer les leçons de la crise du coronavirus. Le professionnel de santé, controversé pour son usage de la chloroquine, devrait redire qu'il n'a aucune intention de renoncer à son traitement, qui n'a pourtant pas fait ses preuves officiellement aux yeux de la communauté scientifique.

Pour le moment, il n'y a en effet aucun résultat d'essai clinique solide et sérieux représentant exactement le protocole vanté par Didier Raoult, qui combine hydroxychloroquine et des antibiotiques. Il est censé être destiné à des patients qui en sont encore au stade des premiers symptômes de la Covid-19.

Cette piste est peu étudiée par la communauté scientifique car ces deux médicaments ont le même type d'effets indésirables, avec la perturbation du rythme cardiaque. Concernant les traitements seulement à base d'hydroxychloroquine, les essais ne sont pas parvenus, jusqu'à présent, à faire la preuve d'un quelconque effet bénéfique sur la mortalité ou la durée d'hospitalisation. En France, l'hydroxychloroquine est bannie depuis la fin du mois de mai.

À écouter également dans ce journal

Météo - L'Hexagone va connaître, à partir de ce mercredi 24 juin, sa première vague de chaleur. S'il ne s'agit pas à proprement parler d'une canicule, la température pourrait monter jusqu'à 35 degrés.

Justice - Pour sanctionner le "choix cynique" d'un laboratoire ayant privilégié "ses intérêts financiers", le parquet de Paris a requis mardi soir plus de 8 millions d'euros d'amende contre le groupe Servier et cinq ans de prison, dont trois ferme contre son ex-numéro 2, jugés dans l'affaire du scandale sanitaire du Mediator. 

À lire aussi
Le président américain Donald Trump, le 18 mai 2019. coronavirus
Coronavirus : Trump assure qu'un vaccin ou un traitement sera disponible avant la fin de l'année

International - Le président américain Donald Trump a de nouveau été censuré sur Twitter pour "comportement inapproprié". Il y menaçait les manifestants d'user d'une "force conséquente" en cas de nouvelles tensions. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Épidémie Virus
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants