1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Les infos de 5h - Septuagénaire décapitée à Agde : ce que l'on sait sur l'individu interpellé
2 min de lecture

Les infos de 5h - Septuagénaire décapitée à Agde : ce que l'on sait sur l'individu interpellé

Un homme de 51 ans a été placé en garde à vue, suspecté d'avoir assassiné puis décapité une septuagénaire à Agde. Malgré la violence de l'acte, les enquêteurs ne privilégient pas la piste terroriste.

Des agents de police (illustration)
Des agents de police (illustration)
Crédit : PATRICK KOVARIK / AFP
Les infos de 5h - Septuagénaire décapitée à Agde : ce que l'on sait sur l'individu interpellé
08:35
Le journal RTL de 5h du 15 octobre 2021
08:35
Patrick Tejero - édité par Nicolas Barreiro

Qui en voulait à cette femme de 77 ans retrouvée morte décapitée chez elle mercredi soir à Agde ? Le fils de cette institutrice retraitée avait donné l'alerte. Un suspect a été interpellé puis placé en garde à vue jeudi soir. Il connaissait la victime selon les premiers éléments.

L'enquête a été très rapide. Dès jeudi matin, les policiers disposaient des images des caméras de vidéosurveillance installées autour et dans la maison, en particulier celle placée en évidence au-dessus de la porte du garage. Cette dernière enregistre toutes les entrées et sorties. D'ailleurs, dans la matinée les policiers présentaient discrètement une photo aux voisins les plus proches.

Il y a aussi eu ce retrait d'argent, dans l'après-midi, avec la carte bleue de la victime. Cela a permis de localiser et surtout d'identifier l'assassin. "Assassin" car il y a eu préméditation. Des gants en latex et du ruban adhésif couverts de sang ont été retrouvés dans le jardin. Il s'agit d'un homme de 51 ans qui connaissait la septuagénaire. Elle lui a ouvert le portail électrique puis la porte de sa maison, sans aucune difficulté. Pourtant, dans le voisinage elle est décrite comme discrète et méfiante. 

Le fait que l'agresseur n'ait pas fait attention à la vidéosurveillance et qu'il soit resté à Agde laisse penser à un crime simplement crapuleux mais extraordinairement barbare. La piste terroriste n'est pas privilégiée par les enquêteurs.

À écouter également dans ce journal

À lire aussi

États-Unis - L'ancien président américain Bill Clinton a été hospitalisé en soins intensifs jeudi soir. Il souffre d'une infection sanguine mais il se remet selon sa porte-parole.

Samuel Paty - Un an après la mort brutale de l'enseignant, les établissements scolaires se préparent à rendre hommage à Samuel Paty.

Coronavirus - Les tests PCR gratuits pour tous, c'est fini. À compter de ce vendredi, ils deviennent payants, entre 22 et 44 euros. Les personnes vaccinées n'auront pas besoin de payer.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/