1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Les infos de 18h - Marseille : que reproche-t-on à Jean-Claude Gaudin ?

Les infos de 18h - Marseille : que reproche-t-on à Jean-Claude Gaudin ?

Jean-Claude Gaudin est soupçonné d'avoir détourné des fonds publics lorsqu'il était maire. Il aurait notamment employé des proches au-delà de l'âge réglementaire.

Jean-Claude Gaudin est l'ancien maire de Marseille
Jean-Claude Gaudin est l'ancien maire de Marseille
Crédit : AFP / Anne-Christine Poujoulat
Les infos de 18h - Marseille : que reproche-t-on à Jean-Claude Gaudin, l'ancien maire de la ville ?
13:34
Le journal RTL de 18h du 17 février 2021
13:34
Etienne Baudu
Journaliste

L'ancien maire de Marseille Jean-Claude Gaudin a été placé en garde à vue mercredi 17 février, au lendemain d'une perquisition de son domicile. L'ex-élu est soupçonné de détournement de fonds publics dans le cadre d'une information judiciaire ouverte en 2019 par le parquet national financier. Les enquêteurs s'intéressent principalement aux membres du cabinet de Jean-Claude Gaudin lorsqu'il était maire.

Parmi ces collaborateurs, un certain nombre avait largement dépassé l'âge du départ à la retraite lorsqu'ils se sont vus attribuer de nouvelles fonctions. Sont notamment concernés une ancienne adjointe au cinéma, âgée à l'époque de 78 ans, devenue chargée des relations publiques au cabinet, ou encore un ex-adjoint à la culture chargé de prendre le pouls de la ville et celui des supporters de l'OM.

Une petite dizaine de proches, qui auraient bénéficié d'un poste de conseiller au cabinet en échange de leur place sur les listes électorales, sont également visés. Il ne s'agit pas forcément d'emplois fictifs, mais des fonctions attribuées en dehors des règles administratives. Le fidèle directeur de cabinet de Jean-Claude Gaudin, Claude Bertrand, est lui aussi entendu par les autorités.

La retraite de l'ancien maire de Marseille est loin d'être de tout repos. Ce dernier pourrait d'ailleurs être éclaboussé par d'autres affaires : celle du temps de travail des fonctionnaires à la mairie et celle de l'effondrement des immeubles de la rue d'Aubagne.

À écouter également dans ce journal

À lire aussi

Politique - Le Premier ministre Jean Castex a assuré mercredi 17 février qu'aucune zone sans contrôles d'identité ne sera mise en place, une proposition faite mardi 16 février par la Défenseur des droits Claire Hédon.

Emploi - À Villeurbanne, 80 employés de General Electric ont annoncé mercredi 17 février assigner la maison mère en justiceIls lui reprochent de détruire l'emploi, alors que la société avait promis d'en créer 1.000 lors du rachat de la branche énergie d'Alstom.

Coronavirus - Aucune mesure restrictive supplémentaire n'a été annoncée à l'issue du Conseil de Défense. "La situation reste si fragile qu'un rien peut la faire basculer", a néanmoins estimé le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/