1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Les infos de 12h30 - Attentats de janvier 2015 : les mots émouvants de l'avocate générale
2 min de lecture

Les infos de 12h30 - Attentats de janvier 2015 : les mots émouvants de l'avocate générale

Les réquisitoires au procès des attentats de janvier 2015 ont commencé ce lundi 7 décembre. Émue, l'avocate générale a rappelé que sa "mission" était de poursuivre ce procès "jusqu'au bout".

Le procès des attentats de janvier 2015 se tient au palais de justice de Paris (illustration)
Le procès des attentats de janvier 2015 se tient au palais de justice de Paris (illustration)
Crédit : Benoit PEYRUCQ / AFP
RTL Midi du 07 décembre 2020
23:20
RTL Midi du 07 décembre 2020
23:20
Cindy Hubert - édité par Florise Vaubien

Ce lundi 7 décembre, c'est le début du réquisitoire au procès des attentats de janvier 2015 et il est déjà très émouvant. Dans son préambule, l'avocate générale a eu des mots très personnels devant la cour d'assises spéciale de Paris. Elle était de permanence le jour des attentats de Charlie Hebdo, et s'était rendue sur place. 

"Il y a des procès, plus que d'autres, qui font trembler la voix, a t-elle dit, qui font que le cœur se serre". Julie Holveck a raconté avec des mots très choisis comment "notre vie à tous" a changé à partir du 7 janvier. 

La magistrate a encore en mémoire une foule d'images : cet amoncèlement de corps dans cette salle de rédaction si petite, ce massage cardiaque réalisé à même le sol sur le policier Ahmed Merabet... Des images rétiniennes que le cerveau n'arrive pas à supprimer. 

Ma mission, c'est de poursuivre ce procès jusqu'au bout

L'avocate générale a eu des mots très personnels devant la cour d'assises spéciale de Paris

"Amédy Coulibaly et les frères Kouachi ont volé notre bien le plus précieux : la sécurité", souligne la magistrate. "Chacun part désormais le matin sans savoir s'il rentrera le soir", ajoute l'avocate qui avoue sans détour que ce procès la marquera à vie. 

À lire aussi

"Bien heureux ce masque que je porte qui a parfois caché des larmes, mais si l'émotion est présente, elle doit se taire une fois qu'on enfile sa robe de magistrat : ma mission, c'est de poursuivre ce procès jusqu'au bout, les mains dans le cambouis, les mains dans le sang, les mains dans le droit". 

Les avocats généraux ont désormais un jour et demi pour démontrer que les accusés ont leur place à ce procès et qu'ils ont tous participé à ces attentats d'une manière ou d'une autre. "Sans eux, insiste Julie Holveck, Amédy Coulibaly et les frères Kouachi n'étaient rien, ils n'étaient que des marionnettes aux mains vides". 

À écouter également dans ce journal

Black Friday - D'après les transactions de cartes bleues, les ventes ont bondi de 20% sur Internet par rapport à l'année dernière pendant le Black Friday 2020, mais dans les boutiques, les achats ont diminué de 5%

Assurances - Les assureurs ont accepté un gel des cotisations des contrats multirisques professionnels pour l’année 2021 dans les secteurs les plus touchés par la crise, a annoncé le ministre de l’Économie et des Finances ce lundi 7 décembre. 

Coronavirus au Canada - Brian Pallister, Premier ministre de la province canadienne de Manitoba, a supplié les populations de ne pas se retrouver pour les fêtes de Noël. "Je suis le type qui vous vole Noël", a-t-il déploré en larmes. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/