1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Coronavirus : deux autres cas positifs, le procès des attentats de 2015 reste suspendu
1 min de lecture

Coronavirus : deux autres cas positifs, le procès des attentats de 2015 reste suspendu

Le président de la cour a annoncé que le procès des attentats de janvier 2015 sera finalement suspendu pendant au moins une semaine à la suite de la contamination d'Ali Riza Polat et de deux autres accusés.

Nezar Mickael Pastor Alwatik, lors du procès des attentats de janvier 2015, le 23 septembre 2020.
Nezar Mickael Pastor Alwatik, lors du procès des attentats de janvier 2015, le 23 septembre 2020.
Crédit : Benoit PEYRUCQ / AFP
Florise Vaubien & AFP

Alors que le principal accusé Ali Riza Polat a été testé positif au coronavirus, samedi 31 octobre, provoquant ainsi l'interruption des audiences, deux autres cas ont été détectés parmi les accusés. Les autorités judiciaires ont décidé de maintenir la suspension le procès des attentats de janvier 2015 toute la semaine prochaine, a-t-on appris dans la nuit de dimanche à lundi 2 novembre.  

"Au regard des protocoles sanitaires en vigueur nécessitant un isolement tant des cas positifs que des cas contacts, l'audience ne pourra reprendre cette semaine", explique un mail du président de la cour d'assises spéciale Régis de Jorna envoyé à tous les avocats de la défense et de la partie civile. 

Les deux accusés testés positifs, ainsi que deux autres testés négatifs mais "considérés comme cas contact", sont actuellement détenus à la maison d'arrêt de la Santé, à Paris, indique le courriel. 

Des résultats attendus lundi

Régis de Jorna avait annoncé samedi l’interruption des audiences jusqu'à mardi, sous réserve des résultats des autres tests, après la contamination confirmée d’Ali Riza Polat, considéré comme le bras droit d’Amédy Coulibaly dans cette affaire. Pour les autres accusés du procès, détenus à Fleury-Mérogis, "les résultats (...) devraient être connus" lundi, a-t-il précisé.

À lire aussi

Le calendrier des audiences se voit ainsi perturbé alors que la fin des plaidoiries des parties civiles et le réquisitoire des avocats généraux étaient prévus dans les prochains jours. Le verdict est quant à lui attendu le vendredi 13 novembre. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/