2 min de lecture Procès

Les actualités de 6h30 - Patrick Balkany "méconnaissable" à l'annonce des réquisitions

Face aux quatre ans de prison ferme requis ce 17 mai à son encontre, Patrick Balkany est apparu méconnaissable à la barre, admettant avoir "commis des fautes". Quatre ans, dont deux avec sursis, ont été requis contre sa femme Isabelle.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL
>
Les actualités de 6h30 - Patrick Balkany "méconnaissable" à l'annonce des réquisitions Crédit Image : STRINGER / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Alice Moreno
édité par Joanna Wadel

De lourdes peines ont été requises ce jeudi 16 mai contre le couple Balkany. Au total, 4 ans de prison ferme pour Patrick Balkany avec mandat de dépôt. L'élu de Levallois devra donc être écroué sitôt le jugement prononcé, dans l'hypothèse où le tribunal suivrait le parquet. 

Quatre ans, dont deux avec sursis ont également été requis pour son épouse, Isabelle Balkany. Le tout assorti de 10 ans d'inéligibilité pour chacun des époux. Le jugement sera rendu le 13 septembre prochain. 

L'élu de Levallois est apparu méconnaissable à la barre, il a même concédé d'une voix à peine audible, "oui, j'ai commis des fautes". Ce dernier s'est ensuite abstenu de sourire, et de s'illustrer comme il en a l'habitude, devant la presse. Le visage plombé, il trouve excessives les réquisitions du procureur. 

Une attitude loin de celle du Patrick Balkany des premières audiences, qui clamait son innocence face au juge, jurant "j'ai horreur de la corruption, j'ai toujours payé mes impôts", qualifiant sa villa Pamplemousse de Saint-Martin de "bungalow", sans regrets, ni excuses. Le procureur considère que l'ex-député ne regrette que de s'être fait prendre. Pour le ministère public, c'est le contribuable qui finance le train de vie des Balkany. 

À lire aussi
2011 aura été marquée par le feuilleton Médiator, un médicament destiné aux diabétiques en surpoids mais  aussi prescrit comme coupe-faim. Il est soupçonné d’avoir fait pas moins de 500 morts en France suite à des problèmes cardiaques, selon l'Afssaps procès
Scandale du Mediator : pourquoi ce procès est-il hors norme ?

Mais les procédures à l'encontre du couple sont loin d'être achevées. Seul le volet de la fraude fiscale se referme. Les accusations de corruption et blanchiment seront examinées à partir de lundi 20 mai

À écouter également dans ce journal

Anesthésiste de Besançon. Le docteur reste en liberté malgré sa nouvelle mise en examen. Frédéric Péchier a passé une partie de la nuit devant le juge des libertés, qui a donc décidé de ne pas l'incarcérer.

Politique. À une semaine des Européennes, faut-il y voir un geste politique de l'exécutif ? Edouard Philippe lâche du lest sur les 80 km/h. La mesure sera assouplie dans les mois qui viennent.

Chômage. Du mieux sur le front de l'emploi. Même si la France est toujours dans le rouge par rapport à ses voisins européens, le taux de chômage a atteint son plus bas niveau depuis 10 ans.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Procès Patrick Balkany Isabelle Balkany
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants