1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Besançon : l'anesthésiste laissé libre sous contrôle judiciaire
1 min de lecture

Besançon : l'anesthésiste laissé libre sous contrôle judiciaire

Frédéric Péchier est poursuivi pour "empoisonnement sur personne vulnérable". 17 nouveaux cas d'empoisonnements présumés s'ajoutent aux sept pour lesquels il avait déjà été mis en examen en 2017.

Le docteur Frédéric Péchier, soupçonné d'avoir provoqué plusieurs arrêts cardiaques, clame son innocence
Le docteur Frédéric Péchier, soupçonné d'avoir provoqué plusieurs arrêts cardiaques, clame son innocence
Crédit : SEBASTIEN BOZON / AFP
Besançon : l'anesthésiste laissé libre sous contrôle judiciaire
02:06
Guillaume Chieze & Thomas Pierre

Le docteur Frédéric Péchier, anesthésiste à Besançon mis en examen jeudi 16 mai pour dix-sept nouveaux cas d'empoisonnements présumés de patients, a été laissé libre sous contrôle judiciaire, contrairement à la demande du procureur de la République, ont indiqué vendredi ses avocats.

"Un contrôle judiciaire, comme c'était le cas jusqu'alors depuis deux ans, a été prononcé. Nous considérons que c'est une bonne décision", a déclaré à la presse Me Jean-Yves Le Borgne, l'un de ses avocats, cité sur BFMTV.

Le médecin est soupçonné d'avoir provoqué des incidents d'anesthésie pour mieux se poser en sauveur. Sur une cinquantaine de cas suspects, 17 ont été retenus, dont 7 de patients qui sont décédés. Ces cas recensés après deux ans d'une enquête minutieuse menée par la police judiciaire de Besançon, âgés de 4 à 80 ans, ont tous en commun la présence du Dr Péchier. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/