1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Le journal de 7h : le directeur de l'administration pénitentiaire démissionne
2 min de lecture

Le journal de 7h : le directeur de l'administration pénitentiaire démissionne

REPLAY - En poste depuis 7 mois seulement, Philippe Galli met notamment en cause le ministre de la Justice Jean-Jacques Urvoas.

Un micro RTL
Un micro RTL
Crédit : RTL
Le Journal RTL de 7h du 03/04/2017 : le directeur de l'administration pénitentiaire démissionne
11:08
Julien Sellier

Il claque la porte 7 mois seulement après sa nomination. Le directeur de l'administration pénitentiaire, Philippe Galli, a démissionné de ce poste sensible, évoquant un "désaccord" avec le ministre de la Justice, Jean-Jacques Urvoas. Son départ, qu'il a accompagné d'un message à ses proches collaborateurs, intervient alors que le garde des Sceaux doit se voir remettre mardi le Livre blanc sur les prisons, rédigé par la commission présidée par l'ex-sénateur de droite Jean-René Lecerf.

"De sa propre initiative, vendredi 31 mars", Philippe Galli "a présenté sa démission au garde des Sceaux, qui l'a acceptée", a annoncé Jean-Jacques Urvoas. L'intérim sera assuré par Stéphane Bredin, actuel directeur adjoint. Le communiqué du ministre ne contient aucune indication sur les motifs de cette démission, mais des sources au sein de l'administration pénitentiaire (AP) ont expliqué que Philippe Galli, un énarque de 60 ans, était parti sur un "désaccord" avec le ministre.

"Il n'avait la main sur rien, il n'y avait pas de capitaine", a affirmé un acteur du monde pénitentiaire, jugeant que "les décisions ne se prenaient pas là" mais au niveau du ministère.

À écouter également dans ce journal

- Impossible sortie de crise en Guyane. Le collectif de mobilisation a refusé le plan de sortie de crise proposé par le gouvernement. Ce dernier avait notamment annoncé un plan d'urgence de 1 milliard d'euros. Le collectif de Guyanais demande 2,5 milliards d'euros "tout de suite". Le premier ministre Bernard Cazeneuve présidera cet après-midi une réunion ministérielle sur la situation en Guyane, après l'échec des négociations pour trouver une issue au mouvement social qui bloque depuis deux semaines le département d'outre-mer, a annoncé Matignon.

À lire aussi

- En meeting à Châteauroux dimanche, Jean-Luc Mélenchon s'est réjoui dimanche, devant 3.000 personnes, d'"horoscopes favorables" et d'une "vague qui se lève", assurant que "s'il faut gouverner", il "saura" le faire.

- La tension ne retombe pas une semaine après la mort de Liu Shaoyao, un ressortissant chinois tué à son domicile parisien par la police, dans des circonstances qui restent à éclaircir. 6.000 personnes se sont rassemblées dimanche place de la République à Paris. Un rassemblement marqué par des heurts entre manifestants et forces de l'ordre. 

- Selon les informations du Parisien, les portiques installés gare Montparnasse à Paris devraient être opérationnels dans les jours à venir, probablement dès mardi. Il faudra désormais présenter un billet valide pour que les portes translucides installées sur les neuf quais de TGV s'ouvrent.

- Les résultats des contrôles sanitaires effectués par les services de l'État dans les restaurants, les abattoirs, les supermarchés ou les cantines sont accessibles à tous, dès ce lundi 3 avril, sur internet. Ils sont consultables sur un site du ministère de l'Agriculture et via l'application gratuite alim'confiance.

- RTL vous le révèle ce matin,les allergologues sont pris d'assaut. Il faut, en moyenne, compter 1 mois d'attente pour obtenir un rendez-vous.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/