2 min de lecture Michel Fourniret

Disparition d'Estelle Mouzin : ce que l'on sait des nouvelles fouilles dans les Ardennes

ÉCLAIRAGE - Disparue en janvier 2003 alors qu'elle avait 9 ans, le corps d'Estelle Mouzin reste introuvable. Michel Fourniret avait avoué en mars 2020 l'avoir séquestrée, violée et tuée. De nouvelles recherches sont en cours dans les Ardennes.

Estelle Mouzin a disparue le 9 janvier 2003 à Guermantes en Seine-et-Marne
Estelle Mouzin a disparue le 9 janvier 2003 à Guermantes en Seine-et-Marne Crédit : AFP
cassandre
Cassandre Jeannin et Thomas Prouteau

18 ans après la disparition d'Estelle Mouzin, le mystère reste entier. Le corps de la jeune fille, âgée de 9 ans quand elle a été enlevée en 2003, n'a jamais été retrouvé. De nouvelles fouilles ont été entreprises lundi 29 mars dans les Ardennes pour tenter de mettre la main sur la dépouille. 

"L'espoir auquel nous nous accrochons et pour lequel nous nous battons, c'est retrouver le corps d'Estelle", a déclaré à RTL Didier Seban, un des deux avocats de la famille d'Estelle Mouzin, qui reconnaît "à Madame Kheris (la juge, ndlr) la volonté de mettre les bouchées doubles."

Les recherches se concentrent sur "une zone humide localisée à Issancourt, commune limitrophe de Ville-sur-Lumes", où se trouve une maison ayant appartenu à la sœur de Michel Fourniret, selon Le Parisien. "La localisation des recherches a été choisie sur "la base de l'ensemble des indications qu'a pu donner Monique Olivier dans différents interrogatoires", assure Maître Seban. Ça n'est pas un lieu précis, ça n'est pas un point exact, donc il faut beaucoup d'énergie pour retrouver le corps d'Estelle." 

Les fouilles sont réalisées avec des "moyens qui permettent de décaper le sol, des pelleteuses, un archéologue qui oriente les enquêteurs", a-t-il ajouté.

Michel Fourniret absent des recherches

À lire aussi
justice
Les infos de 5h - Disparition de Mia : le profil inquiétant des ravisseurs présumés

Les opérations se font en l'absence de Michel Fourniret, "dont l'état de santé est très atteint", selon Maître Seban qui précise ne pas être "sûr qu'il pourra rendre des comptes devant la justice". En revanche, son ex-épouse doit être extraite de sa cellule et se rendre sur place ce mercredi 31 mars.

Monique Olivier a accusé Michel Fourniret d'avoir séquestré, violé et tué Estelle Mouzin à Ville-sur-Lumes, alors qu'elle rentrait de l'école à Guermantes (Seine-et-Marne), le 9 janvier 2003. Celui qu'on surnomme "l'Ogre des Ardennes" avait avoué les faits en mars 2020 avant d'être mis en examen pour "enlèvement et séquestration suivis de mort."  En juin, l'ADN partiel de la fillette a été trouvé sur un matelas saisi dans la maison de la sœur de Michel Fourniret, à côté de laquelle il y a des fouilles actuellement.

Beaucoup d'espoir autour de ces fouilles

De nombreuses fouilles ont déjà eu lieu dans la région ces derniers mois. La dernière en date remonte à décembre 2020. Les enquêteurs s'étaient rendus dans le parc du Sautou dans les Ardennes, un périmètre relativement précis parmi les immenses sapins qui entourent son ancienne propriété vaste de 15 hectares. Mais aucune trace du corps de la jeune fille. 

Beaucoup d'espoirs entourent donc ces nouvelles recherches. Didier Seban confie au micro de RTL que la famille "espère que les recherches cette fois-ci marcheront. En tout cas on pourra dire que tout a été tenté pour retrouver le corps d'Estelle."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Michel Fourniret Faits divers Enquête
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants