1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Fourniret est "suffisamment pervers pour ne pas dire la vérité", selon Éric Mouzin
2 min de lecture

Fourniret est "suffisamment pervers pour ne pas dire la vérité", selon Éric Mouzin

DOCUMENT RTL - Le père d'Estelle Mouzin, disparue à 9 ans, est convaincu de la culpabilité de Michel Fourniret et dénonce les "dysfonctionnements" de l'enquête.

Estelle Mouzin a disparue le 9 janvier 2003 à Guermantes en Seine-et-Marne
Estelle Mouzin a disparue le 9 janvier 2003 à Guermantes en Seine-et-Marne
Crédit : AFP
Fourniret est "suffisamment pervers pour ne pas dire la vérité", selon Éric Mouzin
07:39
Carpentier-795x530
Stéphane Carpentier

Sa parole est rare mais Éric Mouzin a choisi RTL pour s'exprimer ce samedi 9 janvier alors qu'une marche se tiendra dans l'après-midi à Guermande, en Seine-et-Marne. Estelle Mouzin avait 9 ans quand elle a disparu le 9 janvier 2003 sur le chemin de l'école. Depuis, une marche est organisée chaque année, et son père n'a pas abandonné la recherche de la vérité. Pour lui, il s'agit d'"un moment privilégié [...] pour rappeler que l'affaire n'est toujours pas résolue".

La vérité, l'entourage de la fillette pensait enfin la détenir en décembre dernier, après les aveux de Monique Olivier et de son ex-mari Michel Fourniret, et que l'ADN d'Estelle ait été retrouvé sur un matelas dans une maison de la famille Fourniret. Des fouilles ont eu lieu sur le terrain de celui qu'on surnomme "l'ogre des Ardennes", mais elles n'ont rien donné de satisfaisant, selon les enquêteurs.

Convaincu de la culpabilité de Michel Fourniret

"Je pense que ça n'est qu'une des étapes de l'enquête", déclare au micro de RTL Éric Mouzin. Selon lui, "une partie d'analyses téléphoniques" serait toujours en cours, et il ne désespère pas de savoir un jour ce qui est réellement arrivé à sa fille.

Néanmoins, il a déjà son avis sur ce qu'il s'est produit. "Ce qui est à peu près certain aujourd'hui c'est qu'Estelle a été enlevée et assassinée par Michel Fourniret. C'est sûr qu'il s'est débarrassé du corps d'Estelle, on ne sait pas comment", soutient-il. 

À lire aussi

Alors que l'état de santé dégradé de Michel Fourniret, et en particulier ses problèmes de mémoire, font planer des doutes sur l'enquête, Éric Mouzin estime que "quand bien même il aurait une partie de mémoire active, il est suffisamment pervers pour ne pas dire la vérité".

"Tourner une page"

Le père d'Estelle Mouzin explique également à RTL pourquoi il a toujours refusé la discussion "de père à père" que lui a proposé Michel Fourniret. "On ne peut pas se préparer à rencontrer un être avec ce niveau de mal absolu sans y laisser des plumes", assure-t-il.

Il reste surtout critique envers le travail des enquêteurs et de la justice. "Les dysfonctionnements de la justice [...] étaient tellement flagrants qu'ils ont été un excellent moteur pour m'inviter à poursuivre. Je remercie d'ailleurs les enquêteurs d'avoir été aussi mauvais", dit-il, en ajoutant que "plusieurs fois, les actes nécessaires et indispensables n'ont pas été faits"

Aujourd'hui, il espère que la juge d'instruction pourra faire la lumière sur les faits. Plus que de connaître les circonstances du drame, il aimerait retrouver le corps de sa fille. "On pourra tourner une page, et dégager encore plus de temps pour s'engager dans l'amélioration des dispositifs et aider les autres familles dans leur combat", déclare-t-il.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/