2 min de lecture Bayonne

Chauffeur de bus agressé à Bayonne : sa femme promet, sur RTL, de le "venger"

DOCUMENT RTL - Un conducteur de bus qui voulait simplement contrôler un ticket et avait demandé de porter un masque a été violemment agressé à Bayonne dimanche. Aujourd'hui en état de mort cérébrale, sa femme et ses filles font part de leur soif de vengeance.

Yves Calvi_ RTL Matin Yves Calvi iTunes RSS
>
Chauffeur de bus agressé à Bayonne : sa femme promet de le "venger" sur RTL Crédit Image : GAIZKA IROZ / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Vincent Serrano
édité par Cassandre Jeannin

C'est une ville qui reste sous le choc. Trois jours après la violente agression d'un chauffeur de bus, une marche blanche est organisée ce mercredi soir à Bayonne. Des jeunes sont accusés d'avoir frappé sans relâche dimanche, Philippe, un conducteur de bus qui voulait simplement contrôler un ticket et leur avait demandé de porter un masque. L'homme âgé de 59 ans est aujourd'hui en état de mort cérébrale.

Vincent Serrano, journaliste RTL, a rencontré sa femme et sa fille. Entre désir de vengeance et soif de justice, elles se sont exprimées au micro de RTL. "À ces personnes-là qui ont retiré la vie de mon père, la vie de ma mère, notre vie à nous, qu'elles payent, mais fort. J'ai envie qu'elles souffrent. Je veux qu'elles ressentent ce qu'on ressent là maintenant", confie la fille de la victime.

"La tristesse commence à nous donner de la force. On a envie de taper du poing sur la table. Là où papa s'est fait battre il n'y a pas eu d'humanité. Maintenant il y a de l'humanité, de la force, du courage, des qualités de mon papa j'ai envie de dire", ajoute-t-elle.

"Cette marche blanche c'est un soutien supplémentaire parce que c'est une force supplémentaire. J'ai dit à Philippe à l'oreille hier soir : 'Je vais te venger avec la justice'. Cette promesse je vais la tenir, j'ai la force et on va se battre", a conclu la femme du conducteur de bus. 

À lire aussi
Une photo de Véronique Monguillot et Philippe Monguillot lors d'une marche blanche à Bayonne, dans le sud-ouest de la France, le 8 juillet 2020. faits divers
Chauffeur de bus tué à Bayonne : le conducteur a porté le premier coup, d'après la défense

Quatre jeunes ont été mis en examen mardi 7 juillet dont deux pour "homicide volontaire".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Bayonne Bus Transports
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants