1 min de lecture Justice

Assassinat de Samuel Paty : 15 personnes en garde à vue, dont 4 collégiens

Quinze personnes, dont quatre collégiens, ont été placées en garde à vue dans l'enquête sur l'assassinat de l'enseignant d'histoire-géographie le 16 octobre à Conflans-Sainte-Honorine.

>
Assassinat de Samuel Paty : 15 personnes en garde à vue, dont 4 collégiens Crédit Image : Anne-Christine POUJOULAT / AFP | Crédit Média : Thomas Prouteau | Durée : | Date :
Thomas Prouteau et Quentin Marchal

Quinze personnes, dont quatre collégiens, des garçons âgés de 14 et 15 ans, ont été placées en garde à vue dans l'enquête sur l'assassinat de l'enseignant d'histoire-géographie, Samuel Paty, vendredi 16 octobre, à Conflans-Sainte-Honorine, a-t-on appris de source judiciaire.

De nouveaux individus ont été placés en garde à vue, ce lundi 19 octobre, dont une personne qui "a déjà été condamnée pour des faits de terrorisme et qui déclare spontanément avoir été en lien avec l'auteur quelques temps avant les faits".

Quatre collégiens ont également été placés en garde à vue alors qu'un autre élève a été relâché. Selon une source proche du dossier, l'enseignant d'histoire-géographie du collège de Conflans-Sainte-Honorine a été "désigné" à l'assaillant, Abdoullakh Anzarov, "par un ou plusieurs collégiens, à priori contre une rémunération".

La cérémonie d'hommage national à Samuel Paty "aura lieu dans la cour de la Sorbonne mercredi en fin d'après-midi", a indiqué l'Elysée. "Ce choix a été fait en accord avec la famille du défunt", reçue à l'Elysée par Emmanuel Macron, dans la matinée de ce lundi 19 octobre, précise la présidence, qui souligne que la Sorbonne est "le monument symbolique de l'esprit des Lumières et du rayonnement culturel, littéraire et éducatif de la France".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Yvelines Terrorisme
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants