1 min de lecture Hommage

Enseignant assassiné : un hommage national lui sera rendu mercredi, annonce l'Élysée

Cet hommage qui aura lieu mercredi 21 octobre est organisé en coordination avec la famille. Emmanuel Macron s'était rendu dès vendredi soir sur les lieux de l'attaque, à Conflans-Saine-Honorine, où il avait dénoncé un "attentat islamiste caractérisé".

Emmanuel Macron interviewé le 14 octobre 2020
Emmanuel Macron interviewé le 14 octobre 2020 Crédit : Capture d'écran TF1
Sarah Ugolini
Sarah Ugolini
et AFP

L'hommage national à Samuel Paty, l'enseignant décapité vendredi dans les Yvelines par un jeune homme Russe tchétchène, se tiendra mercredi 21 octobre, a indiqué l'Elysée ce samedi soir. Cet hommage, dont le lieu n'a pas encore été annoncé, est organisé en coordination avec la famille. Emmanuel Macron s'était rendu dès vendredi soir sur les lieux de l'attaque, à Conflans-Sainte-Honorine, où il avait dénoncé un "attentat islamiste caractérisé".

Emmanuel Macron s'était rendu dès vendredi soir sur les lieux de l'attaque, à Conflans-Saine-Honorine, où il avait dénoncé un "attentat islamiste caractérisé". Cette attaque survient trois semaines seulement après celle qui s'était déroulée devant les anciens locaux de "Charlie Hebdo". 

L'enseignant, qui a été décapité un assaillant de 18 ans d'origine tchétchène, avait montré à ses élèves des caricatures de Mahomet en classe. Un cours qui avait suscité la colère d'un parent d'élève qui avait décidé de porter plainte contre le professeur d'histoire-géographie. Dans une vidéo publiée sur Twitter, Jean-Michel Blanquer a dénoncé "un acte ignoble". "La laïcité, colonne de la République, a été visée", a-t-il assuré. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Hommage Élysée Terrorisme
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants