2 min de lecture Présidentielle américaine

Victoire de Joe Biden : une transition compliquée à cause de Donald Trump

Alors que Joe Biden et ses équipes tablent déjà sur leurs premiers mois à la Maison Blanche, la transition avec Donald Trump, qui refuse de reconnaître sa défaite, pourrait être confuse jusqu'au 20 janvier.

Julien Sellier RTL Petit Matin Julien Sellier iTunes RSS
>
Victoire de Joe Biden : une transition compliquée à cause de Donald Trump Crédit Image : Angela Weiss / AFP | Crédit Média : Philippe Corbé | Durée : | Date : La page de l'émission
Philippe Corbé
Philippe Corbé
édité par Quentin Marchal

Face aux ravages de l'épidémie aux États-Unis, le nouveau président élu Joe Biden a exhorté, une nouvelle fois, ses concitoyens à porter le masque, seul moyen de se prémunir contre le virus actuellement. Face à lui, Donald Trump et son camp commencent à s'interroger sur un possible complot et se demandent pourquoi le laboratoire Pfizer n'a pas annoncé les résultats de son vaccin anti-covid, jugé efficace à 90%, plus tôt.

Selon eux, cela aurait tout simplement pu changer la face de l'élection où le parti républicain a été battu. La transition entre l'actuel et le futur président s'annonce donc plus que jamais compliquée alors que Donald Trump restera président jusqu'au mercredi 20 janvier. Pendant ces 71 jours de transition, Joe Biden va travailler avec ses équipes sur la gestion de la crise du coronavirus. Le nombre de morts, qui approche la barre des 240.000 décès aux États-Unis, pourrait être de 400.000 d'ici la fin du mois de janvier.


Le futur président va également s'attarder sur l'assurance-santé, une priorité de sa campagne et de beaucoup d'Américains. Son équipe de communication cherche à mettre en lumière tout ce travail de fond pour souligner l'expérience, le sérieux et le calme de Joe Biden, en contraste avec Donald Trump qui ne veut pas reconnaître sa défaite.

Des risques à venir sur le plan international ?

Ce refus d'obtempérer de Donald Trump change beaucoup de choses pour Joe Biden puisque la tradition et le sens des responsabilités conduisent les équipes du président sortant et du nouvel élu à travailler ensemble, secteur par secteur, jusqu'à l'investiture du nouveau président.

À lire aussi
people
Bernie Sanders : Jennifer Ellis, la créatrice des moufles, est devenue une star

En 2016, Barack Obama avait par exemple alerté Donald Trump sur le danger nord-coréen et il ne faudrait pas qu'un pays comme l'Iran ne profite de cette actuelle confusion à Washington pour frapper des cibles américaines. Depuis son élection, Joe Biden est censé recevoir le briefing présidentiel quotidien qui consiste à ce que les dirigeants des services de renseignement lui transmettent les informations confidentielles sur la sécurité nationale.

Sauf que pour l'instant, la Maison Blanche s'y oppose car elle ne reconnaît pas Joe Biden comme vainqueur. Á ce stade, personne n'envisage que Donald Trump ne reconnaisse pas sa défaite d'ici le 20 janvier, car les démocrates estiment que leurs adversaires républicains arriveront à convaincre le président sortant.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle américaine Joe Biden Donald Trump
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants