1 min de lecture Union européenne

Sommet européen : le vote à l'unanimité "doit être absolument dépassé", dit Sandro Gozi

INVITÉ RTL - Le député européen Sandro Gozi a dénoncé le système de vote à l'unanimité au sein du Conseil européen, alors que les 27 États n'ont pas trouvé d'accord sur le plan de relance européen post-covid.

Thomas Sotto L'invité de RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Sommet européen : "Il faut dépasser le problème de l'unanimité", selon Sandro Gozi Crédit Image : JACQUES DEMARTHON / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
245-PARIZOT
Vincent Parizot édité par Florise Vaubien

Dans le cadre de la lutte contre les retombées économiques de la crise sanitaire du coronavirus, les 27 chefs d'État et de gouvernement de l’Union européenne ont multiplié les débats, parfois houleux, depuis vendredi. 

Ils ne trouvent pour le moment pas d'accord sur le plan de relance européen pour lutter contre la crise économique. Les États "frugaux", notamment les Pays-Bas, la Suède et la Finlande, ne sont pas favorables aux subventions, non remboursables, et encouragent plutôt des prêts

Sandro Gozi, député européen (Groupe Renew Europe) dénonce tout d'abord le système de votation unanime du Conseil européen : "Le Conseil européen décide toujours à l’unanimité, chaque chef d’État a un droit de véto, ceci doit être absolument dépassé", explique l'élu, grand défenseur du fédéralisme européen. 

Le député encourage la création "d’une dette commune européenne", qui permettrait "d’investir sur des projets d’avenir". Cet accord, un plan de relance sur la base de 390 milliards de subventions, serait "une réponse positive à la crise du coronavirus", assure-t-il. "Il y a 22 gouvernements" qui soutiennent ce dispositif et une Europe "plus solidaire". "Cinq pays", dits "frugaux" restent en revanche "tournés vers le passé", considère Sandro Gozi.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Union européenne Europe Relance économique
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants