3 min de lecture États-Unis

Présidentielle américaine : Joe Biden reçoit le soutien de la veuve de John McCain

La républicaine a choisi de soutenir le candidat démocrate, choisissant son pays avant son parti, et un homme "qui défend nos valeurs comme nation".

Un air d'Amérique Un Air d'Amérique Lionel Gendron iTunes RSS
>
Présidentielle américaine : Joe Biden reçoit le soutien de la veuve de John McCain Crédit Image : Leigh Vogel / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Philippe Corbé
Philippe Corbé
édité par Ryad Ouslimani

Le rebondissement de la nuit dans la campagne présidentielle aux États-Unis, c’est une figure de la droite américaine qui appelle à voter Joe Biden. Cindy McCain, très respectée dans le pays. Il y a des soutiens qui comptent plus que d’autres, et celui ci pèse très lourd.
Elle aurait été Première dame si Barack Obama n’avait pas battu son mari John McCain lors de la présidentielle de 2008.

McCain avait été désigné candidat du parti républicain, il était même favori avant que ce jeune démocrate, nouveau venu dans la politique nationale, remporte l’élection avec à ses côtés comme vice-président Joe Biden.

McCain est l’un des hommes les plus influents du Sénat pendant des décennies, un héros du Vietnam, torturé pendant plus de 5 ans, qui avait refusé d’être libéré sans ses camarades, il en avait gardé des séquelles à vie. Mais Donald Trump s’est moqué régulièrement du passé militaire de McCain.  Il est décédé il y a deux ans d’un cancer, et sa mort avait bouleversé le pays. Funérailles nationales. Toute l’Amérique a admiré la dignité de Cindy McCainen larmes sur le cercueil de son mari.

Choisir son pays plutôt que son parti

Elle appelle donc désormais à voter Biden, le candidat du parti rival. Elle écrit dans une série de tweets qu’elle choisit son pays plutôt que son parti. En cela d’ailleurs elle reprend le slogan électoral de son mari, "Country First", le pays d’abord. 

À lire aussi
Les militaires de la garde nationale ont pris place dans Washington, en vue de l'investiture de Joe Biden le 20 janvier. États-Unis
DIAPORAMA - Investiture de Joe Biden : Washington en état de siège

Je cite Cindy McCain : "Nous sommes républicains, oui, mais nous sommes surtout Américains. Il n'y a qu'un seul candidat dans cette course qui défend nos valeurs comme nation, et c’est Joe Biden. Joe et moi ne sommes pas toujours d'accord sur le fond, et je sais que lui et John ont certainement eu des querelles passionnées, mais c'est un homme bon et honnête. Il nous conduira avec dignité". 

Elle fait aussi référence au fait que Joe Biden comme John McCain savent ce que c’est d’avoir des enfants qui se battent sous les couleurs américaines. Elle fait savoir que la révélation des propos du président sur les militaires qu’il a traités de "losers" et "crétins" l’a poussée à sortir du silence.

Persuader des républicains de s'abstenir

Elle va d’ailleurs faire campagne avec Biden dans son état de l’Arizona, un état solidement républicain, un état symbole du conservatisme depuis des décennies, qui pourrait cette année basculer totalement dans le camp démocrate. C’eut été impensable il y a 4 ans.

Ce choix peut faire basculer des voix vers Joe Biden, mais peut-être surtout vers l’abstention. Ça donne du poids aux démocrates, qui essayent de convaincre des républicains de ne pas voter Trump, quitte à s’abstenir s’ils ne veulent pas voter Biden.
Des républicains hésitants attachés aux valeurs conservatrices mais qui considèrent que Trump n’est pas un vrai conservateur, et qu’il n’est pas à la hauteur de la fonction.

Le message qu’ils répètent c’est en gros, que direz vous à vos enfants ou vos petits-enfants quand ils vous demanderont un jour ce que vous avez fait en 2020, direz-vous que vous étiez un républicain à la Trump, ou un républicain à la McCain ?

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Présidentielle américaine John McCain
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants