2 min de lecture États-Unis

Mort de Ruth Bader Ginsburg : pourquoi la présidentielle américaine est bouleversée

Le remplacement à la Cour Suprême de la juge Ruth Bader Ginsburg, décédée le 18 septembre dernier, fait l'objet d'une bataille politique entre républicains et démocrates.

Une lettre d'Amérique Un Air d'Amérique Philippe Corbé iTunes RSS
>
Mort de Ruth Bader Ginsburg : pourquoi la présidentielle américaine est bouleversée Crédit Image : SAUL LOEB / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Philippe Corbé
Philippe Corbé
édité par Maxime Magnier

Deux jours après la mort de la juge Ruth Bader Ginsburg de la Cour Suprême, la campagne présidentielle est bouleversée. Juste un chiffre pour mesurer l’onde de choc de sa mort : dans les 36 heures qui ont suivi l’annonce de son décès, les démocrates ont recueilli plus de 100 millions de dollars de petits donateurs. C’est un record. 

Si Donald Trump arrive à faire confirmer un juge, ou plutôt une juge, qu’il a promis de nommer dans les prochains jours, beaucoup d'Américains ont peur de voir leurs droits remis en cause avec une Cour Suprême à la majorité la plus conservatrice depuis des décennies, ce serait 6 juges conservateurs contre 3 libéraux. 

Droit à l’avortement, droit au mariage des couples de même sexe, droit aussi à une assurance santé... Joe Biden insiste beaucoup là-dessus. Le candidat démocrate pense que ça peut être une clé de l’élection. Car faute d’avoir pu totalement détricoter au Congrès l’assurance santé Obamacare, qui a permis à des dizaines de millions d’Américains d’être couverts, l’administration Trump est allée en justice. Et c’est donc la Cour Suprême qui devra trancher dans quelques mois.

Un précédent en 2016

Le droit de nommer un juge remplaçant, c’est ce que lui demande la Constitution. Mais en 2016, un juge de la Cour Suprême, qui était l’icône du camp conservateur, comme Ruth Bader Ginsburg l’était du camp libéral, est mort à 10 mois de la présidentielle. Obama avait nommé un remplaçant, mais la majorité républicaine au Sénat, chargé de confirmer cette nomination par un vote, avait refusé de le recevoir. 

À lire aussi
Donald Trump lors de sa campagne électorale à l'aéroport Altoona-Blair County, à Martinsburg (Pennsylvanie), le 26 octobre 2020. Donald Trump
États-Unis : l'auteur d'une tribune explosive contre Donald Trump révèle son identité

Une première, qui avait scandalisé le camp Obama, mais aussi offert au candidat Trump un formidable argument électoral pour rassembler les conservateurs. Il promettait de nommer un juge anti-avortement, pro armes. Ce qu’il a fait. Puis un deuxième. Et maintenant il y a un troisième siège à pourvoir. Ça veut dire que même si Trump est battu en novembre, il pourrait avoir façonné un tiers de la Cour Suprême pour 30, 40, 50 ans, car ils sont nommés à vie. 

Il suffirait de deux autres sénateurs républicains

Les sénateurs républicains, eux, disent l'inverse. Ils veulent voter au plus vite, même si l’élection est dans 43 jours. Alors pas tous : deux sénatrices républicaines viennent de dire qu'elles ne voteront pas avant l’élection. 2 sur 53, ça veut dire que si 2 autres républicains suivent leur exemple, le vote n’aura pas lieu avant l’élection.

Mais attention : le Sénat actuel siège jusqu’à la fin de l’année, donc même si les républicains perdent la majorité au Sénat début novembre, des sortants, même battus, pourraient voter pour confirmer la juge au cours du mois de novembre. Et imaginons que l’élection présidentielle soit si serrée, si contestée que le perdant saisisse la justice. 

Tout cela pourrait bien se terminer avant Noël devant la Cour Suprême, qui serait chargée de décider qui est le président, Trump ou Biden. Donc vous comprenez pourquoi l'enjeu de ce siège vacant fait si peur aux démocrates. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Présidentielle américaine Élections américaines
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants