1 min de lecture Coronavirus

Les infos de 7h30 - Coronavirus au Royaume-Uni : hôpitaux débordés, patients triés

Face à l'aggravation de la crise sanitaire, les personnels soignants britanniques sont débordés et ne peuvent désormais plus soigner tous leurs patients.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 7h30 - Coronavirus au Royaume-Uni : les patients triés par des soignants débordés Crédit Image : Kenzo Tribouillard / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Marie Billon édité par Quentin Marchal

C'est un terrible constat lié à l'épidémie de coronavirus : le Royaume-Uni ne parvient plus à soigner tous ses patients. Le système de santé, le NHS, qui sort d'une décennie d'austérité budgétaire et de sous-effectifs, est débordé lors de cette crise sanitaire et il faut même rationner les soins pour certains malades.

Les images de la Première ministre adjointe d'Irlande du Nord Michelle O'Neill, ne pouvant contenir ces larmes face à la situation dramatique, ont fait le tour du pays. "Ce sont des difficultés que nous allons devoir affronté", a-t-elle répondu à un député qui lui demandait quoi dire à une électrice dont la chimiothérapie allait devoir s'arrêter à cause du Covid-19.

Dans certains cas, le risque d'attraper le virus pour des patients affaiblis d'un cancer est trop grand parfois, comme le regrette le docteur Jacky Lewis, radiologue à Londres : "Il y a un mois, un ami a vu son opération pour un cancer de la prostate être annulé et repoussé à une date indéterminée. C'est sûr que l'espérance de vie de certains va diminuer à cause de cette crise".

La capacité des services spécialisés est elle aussi diminuée et certains radiologues ont même été réaffectés à la réélection des certificats de décès.

À écouter également dans ce journal

À lire aussi
Le maire de Nice Christian Estrosi, portant un masque le 1 avril 2020 épidémie
Coronavirus : Christian Estrosi propose des tests sérologiques gratuits à ses habitants

Tendances - À Rungis, un entrepôt a été transformé en morgue pour soulager les pompes funèbres, mais l'opérateur funéraire privé demande des tarifs excessifs. Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner demande un contrôle des tarifs de cette morgue.

Santé - Le nombre de patients admis en réanimation recule pour la première fois en France avec 82 lits qui se sont libérés ce jeudi 9 avril. Le dernier bilan fait état de 12.210 morts depuis le début de l'épidémie.

International - Les ministres des Finances de la zone euro sont parvenus à un accord, ce jeudi 9 avril, sur une réponse économique commune face au coronavirus. Celui-ci inclut notamment "500 milliards d'euros disponibles immédiatement" et "un fonds de relance à venir".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Épidémie Hôpitaux
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants