2 min de lecture Économie

Les infos de 6h - Surtaxe américaine : l'inquiétude chez les viticulteurs français

La surtaxation des produits européens aux États-Unis pourrait avoir une lourde répercussion sur les producteurs de vin français.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Surtaxe américaine : inquiétude chez les viticulteurs français Crédit Image : GERARD JULIEN / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Frédéric Perruche édité par Noé Blouin

À partir du 18 octobre, les États-Unis pourront, s'ils le souhaitent, surtaxer les produits européens. L'OMC a donné son feu vert le 3 octobre dernier. Cette autorisation est la conséquence d'une longue bataille judiciaire, dans laquelle l'Europe était accusée d'avoir subventionné illégalement Airbus. 

Voici donc l'heure des représailles américaines. Parmi les produits visés, on trouve notamment le vin et le fromage français. Une décision qui inquiète, notamment dans la vallée du Rhône, ou des producteurs redoutent une sévère baisse de leur chiffre d'affaires en exportation.

"Si quelqu'un achète pour 100$, il va en réalité acheter pour 75$", explique François Villard, vigneron. Il exporte environ 10.000 bouteilles par an vers les États-Unis, soit environ 7% de ses ventes et 250.000 euros, un chiffre important. "Il y a des vins qui apparaîtront avec de meilleurs rapports qualité/prix que les nôtres. On risque de perdre par rapport à des vins chiliens, qui risquent de se retrouver nettement moins chère que nous sur le marché", déplore-t-il. 

"16 % pour les crus et 19% pour les AOC Côtes du Rhône sont exportés aux USA, c'est énorme. Il y a un vrai risque, ce n’est pas à prendre à la légère", s'alarme Michel Chapoutier, le président de l'interprofession. Connaissant le président américain, les producteurs n'ont malheureusement guère d'espoir qu'il revienne sur sa décision.

À écouter également dans ce journal

À lire aussi
Un cadeau de Noël (illustration). social
Prime de Noël 2019 : comment en bénéficier ?

Attaque à la préfecture de Paris - Beaucoup d'interrogations au lendemain du meurtre de 4 policiers dans les locaux de la préfecture de Paris, le 3 octobre dernier. On ignore encore ce qui a pu motiver le geste fou de cet agent administratif qui a attaqué ses collègues à l'arme blanche.

Loi bioéthique - Contre son avis, les députés ont adopté, le 3 octobre, une mesure reconnaissant en partie la GPA. Le gouvernement favorable à la PMA s'est toujours dit opposé à la GPA et réclame un nouveau vote. 

Athlétisme - Le décathlonien Kevin Mayer, l'une des plus grandes chances de médaille d'or française, a dû abandonner les mondiaux de Doha en raison d'une blessure.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Économie française Vin
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants