2 min de lecture Futur

Les infos de 6h - Royaume-Uni : une start-up achète votre visage pour 115.000 euros

Une start-up britannique propose d'acheter les droits de visages de particuliers, pour les reproduire en série sur des robots humanoïdes.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Royaume-Uni : une start-up achète votre visage pour 115.000 euros Crédit Image : iStock / Getty Images Plus | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Marie Billon édité par Noé Blouin

C'est une petite annonce d'un genre nouveau. Une start-up britannique recherche des visages pour ses robots humanoïdes. Contre 115.000 euros, vous pouvez offrir l'image de votre faciès, pour qu'il soit ensuite reproduit à l’infini sur des robots à l’apparence humaine, destinés à s'occuper de personnes âgées. Une demande singulière qui ne convainc pas forcément outre-Manche.

"Mon visage n'a pas de prix, les robots sont utiles et le progrès c'est positif, mais il ne faut pas les humaniser, ils doivent garder un visage de robot", déclare une Londonienne au micro de RTL. "Rencontrer mon double, ce ne serait pas ma tasse de thé", ironise un autre habitant de la capitale anglaise, en ajoutant qu'il "n'aime pas l’intelligence artificielle".

Seule condition pour pouvoir vendre ses traits et les voir dupliqués sur des humanoïdes : avoir un faciès gentil et amical. Intéressée par l'offre, une autre femme redoute cependant d'avoir à croiser ses doubles "dans 20 ans", "avec mon visage sur ces robots, toujours  jeune et belle, alors que moi je ne le serai plus", s'inquiète-t-elle. Pour ça elle a une solution, elle propose de toucher une somme inférieure à 115.000 euros, mais que la cession de droit ne dure que 5 ou 10 ans.

À écouter également dans ce journal

Assurance Chômage - Ce 1er novembre entre en vigueur le premier volet de la réforme de l'assurance chômage. Certaines conditions d'accès aux allocations devraient être durcies, et les démissionnaires pourront désormais toucher des indemnisations.

À lire aussi
Mark Cerny, l'architecte de la PS4 et de la PS5 jeux vidéo
PlayStation 5 : ce que l'on sait de la future console de Sony

Lubrizol - Le président Emmanuel Macron s'est rendu sur le site de Lubrizol, un mois après l'incendie qui a partiellement détruit l'usine. Le chef de l'État s'est voulu rassurant auprès de la population. Il a annoncé le versement des premières indemnisations.

Attaque de Bayonne - Claude Sinké, accusé d'avoir tenté lundi d'incendier la mosquée de Bayonne et d'avoir blessé grièvement deux personnes, a été placé en détention provisoire. Le parquet anti-terroriste n'a pas été saisi.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Futur Robots Royaume-Uni
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants