1 min de lecture Mosquée

Les infos de 18h - Bayonne : le suspect voulait "venger la destruction de la cathédrale de Paris"

L'homme de 84 ans, psychiquement fragile, attribue aux musulmans l'incendie de Notre-Dame de Paris, selon le procureur.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Mosquée de Bayonne : le suspect voulait "venger la destruction de la cathédrale de Paris" Crédit Image : GAIZKA IROZ / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Thomas Pierre
Thomas Pierre Journaliste

Au lendemain de l’attaque de Bayonne, le procureur de la République a fait le point sur l’enquête mardi. L'octogénaire suspecté d'être responsable de l'attaque contre la mosquée de Bayonne assure avoir voulu "venger la destruction de la cathédrale de Paris".

Psychiquement fragile, cet homme de 84 ans attribue aux musulmans l'incendie de Notre-Dame de Paris, a indiqué mardi le procureur, précisant qu'il était actuellement "examiné par un psychiatre". "L'ensemble de son audition interroge sur son état de santé psychique de sorte qu'il est actuellement présenté devant un psychiatre afin d'être éclairé sur sa responsabilité pénale", a dit devant la presse Marc Mariée.

Si Claude Sinké, 84 ans, a reconnu durant son interrogatoire avoir tenté de mettre le feu à la mosquée, il a en revanche "contesté avoir eu la volonté de tuer quiconque, précisant qu'il avait pris soin de repérer à de nombreuses reprises la mosquée afin d'être certain d'intervenir qu'à un moment où elle était très peu occupée".

Marc Mariée a par ailleurs souligné être "en contact permanent avec le procureur national antiterroriste, qui attend les éléments qui seront réunis dans les heures à venir, afin de préciser s'il se saisit ou non de cette affaire". Les deux personnes blessées sont toujours à l’hôpital, leurs proches ont pu leur rendre visite.

A écouter également dans ce journal

À lire aussi
Des musulmans faisant une prière devant une mosquée (illustration) religions
Coronavirus : toutes les mosquées appelées à suspendre la prière du vendredi

SNCF -  Le mouvement de grève des cheminots se poursuit mercredi 30 octobre. Le service restera très perturbé, avec un TGV sur trois sur l'axe Atlantique. En revanche, huit TGV sur dix circuleront pour le pont de la Toussaint et le retour des vacances scolaires de jeudi à dimanche.


Assemblée - "La République française est une union de gens qui ne sont pas semblables et qui ne croient pas la même chose mais qui partagent les mêmes valeurs”. Édouard Philippe s’est exprimé mardi après-midi à l’Assemblée nationale. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Mosquée Bayonne Islamophobie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants