1 min de lecture SNCF

Les infos de 7h30 - Grève SNCF : d'autres mouvements pourraient voir le jour

La grève du technicentre de Châtillon pourrait s'étendre à celui du Landy. Les délégués syndicaux du site protestent contre leurs conditions de travail.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Grève SNCF : d'autres mouvements pourraient voir le jour Crédit Image : JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Sina Mir édité par Noé Blouin

Soulagement pour de nombreux vacanciers, le trafic des TGV va s’améliorer à l’Ouest. Selon la SNCF, 8 trains sur 10 circuleront à partir du 31 octobre prochain. Ce mercredi 30, les lignes restent en revanche très perturbées, avec seulement un TGV sur trois. La grève continue au technicentre de Châtillon, chargé de la maintenance de ces trains.

Et ce mouvement pourrait faire des émules, les cheminots du Landy, autre technicentre d’Île-de-France doivent rencontrer la direction aujourd’hui, selon Sud Rail. "On a des démissions tous les jours, on est obligé d'aller négocier avec les collègues parce qu'ils veulent partir, ils en ont marre des conditions de travail qui se dégradent. [...] Moi j'ai 20 ans d'ancienneté et je suis à 1.600 euros", déplore Fabien Monteille, délégué syndical sur le site.

Pour lui, les cheminots sont à bout :"les collègues en ont tellement ras-le-bol qu'ils disent : 'c'est aujourd'hui qu'on est pas content, c'est aujourd'hui qu'on veut en découdre'. Il y a vraiment un grand ras-le-bol".

À écouter également dans ce journal

Police - Christophe Castaner, le ministre de l’Intérieur a confirmé le paiement aux policiers de près de 3,5 millions d’heures supplémentaires d’ici à la fin de l’année, pour un montant total de 50 millions d’euros.

À lire aussi
Un TGV de la SNCF en gare Montparnasse, le 7 janvier 2020 vacances
Coronavirus et confinement : pas plus de 40 TGV au départ de Paris ce week-end

Bernard Tapie - L'homme d'affaires doit de nouveau se rendre devant la justice, ce mercredi 30 octobre. Au tribunal de Bobigny, il affrontera ses créanciers, qui lui réclament les 403 millions de l'affaire de l'arbitrage Adidas - Crédit Lyonnais.

Attaque de Bayonne - Emmanuel Macron, qui inaugurait hier, 29 octobre, le Centre européen du judaïsme à Paris, a tenu à rappeler que la laïcité était un principe de fraternité, avant de rendre hommage aux victimes de l’attaque de la mosquée.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
SNCF Grève Trains
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants