1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Les infos de 5h - Tchad : Jean Castex a réveillonné avec les soldats de la force Barkhane

Les infos de 5h - Tchad : Jean Castex a réveillonné avec les soldats de la force Barkhane

Devant les troupes de la force Barkhane, Jean Castex a rendu hommage aux trois soldats français tués au Mali, lundi. Le Premier ministre a également confirmé la détermination du gouvernement de combattre le terrorisme au Sahel.

Le Premier ministre Jean Castex, le 31 décembre 2020 au Tchad, avec les troupes de l'opération Barkhane
Le Premier ministre Jean Castex, le 31 décembre 2020 au Tchad, avec les troupes de l'opération Barkhane
Crédit : Jérémy MAROT / AFP
Les infos de 5h - Tchad : Jean Castex a réveillonné avec les soldats de la force Barkhane
08:13
Le journal RTL du 01 janvier 2021
08:13
Générique 1
Jacques Serais
Journaliste

Jean Castex a passé le réveillon avec les soldats français de la force antiterroriste Barkhane, au Tchad. Après avoir rendu hommage aux trois jeunes soldats tués au Mali, lundi 28 décembre, le Premier ministre s'est adressé aux troupes basées au camp Kosseï à N'Djamena : "On est venu vous dire merci, vous dire qu'on est à vos côtés et que le gouvernement est plus déterminé que jamais à lutter contre le terrorisme" au Sahel. 

Après des remerciements et des encouragements pour ces hommes et femmes qui passent les fêtes loin de leurs familles, Jean Castex s'est attablé pour le dîner avec cinq soldats, et pas un de plus, en raison des règles sanitaires. Après avoir trinqué une coupe de champagne pour fêter la nouvelle année, le chef du gouvernement s'est présenté à l'un des postes de garde pour adressé ses vœux à l'ensemble des soldats.

Ce vendredi 1er janvier, Jean Castex ira également à la rencontre des contingents positionnés à Faya-Largeau, une oasis tournée vers la Libye, au nord du Tchad puis à Abéché, un important centre économique et verrou militaire non loin de la frontière soudanaise, à l'est du pays.

À écouter également dans ce journal

Faits divers - Un homme de 25 ans est mort durant la nuit de la Saint-Sylvestre, "la tête arrachée" par un mortier d'artifice, à Boofzheim, en Alsace. Un homme de 24 ans, qui l'accompagnait, a eu "le visage abîmé" et est hospitalisé.

À lire aussi

Politique - Lors de son allocution télévisée ce jeudi 31 décembre, le président Emmanuel Macron a promis d'éviter "une lenteur injustifiée" de la campagne de vaccination contre le coronavirus. Le chef de l'État a rappelé son souhait que "chaque Français qui le souhaite" puisse être vacciné.

Coronavirus - Le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé que la campagne vaccinale allait prendre de l'ampleur "dès (ce) lundi" 4 janvier. Les soignants de 50 ans et plus auront notamment la possibilité de se faire vacciner.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/