1 min de lecture Bas-Rhin

Alsace : un jeune homme meurt, "la tête arrachée" par un mortier d'artifice

La victime, âgée de 25 ans, est décédée à la suite de la manipulation d'un mortier, à Boofzheim. Un homme de 24 ans, qui l'accompagnait, a eu "le visage abîmé" et est hospitalisé.

Des pétards dans un magasin (illustration)
Des pétards dans un magasin (illustration) Crédit : Patrick HERTZOG/AFP
Photo Quentin Marchal
Quentin Marchal
et AFP

Le drame s'est déroulé pendant les festivités du Nouvel An. Un homme de 25 ans est mort dans la nuit du jeudi 31 décembre au vendredi 1er janvier, "la tête arrachée" par un mortier d'artifice en Alsace, a-t-on appris auprès de la préfecture du Bas-Rhin. "Un jeune homme de 25 ans est décédé à la suite de la manipulation d'un mortier" de feu d'artifice à Boofzheim à l'occasion du réveillon du Jour de l'An, a indiqué la préfecture.

La victime a eu "la tête arrachée" par le tir, a-t-elle précisé, après avoir évoqué dans un premier temps un arrêt cardiaque. Un homme de 24 ans, qui l'accompagnait, a eu "le visage abîmé" et est hospitalisé.

"Ils étaient dans la rue en train de manipuler" le mortier quand l'accident s'est produit, a-t-on appris auprès de la gendarmerie. Trois autres personnes ont été blessées à la main dans d'autres communes du Bas-Rhin.

La préfecture du Bas-Rhin, comme celle du Haut-Rhin, avait interdit la vente et l'achat de feux d'artifices pendant tout le mois de décembre. Néanmoins, à minuit, pétards et mortiers ont résonné dans toute l'agglomération de Strasbourg. Des habitants les tiraient de chez eux, le couvre-feu interdisant de sortir depuis 20H00.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Bas-Rhin Alsace Nouvel An
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants