1 min de lecture Coronavirus France

Emmanuel Macron promet qu'il n'y aura pas de lenteur "injustifiée" dans la vaccination

Emmanuel Macron a présenté ses vœux aux Français jeudi 31 décembre, au terme d'une année marquée par l'épidémie de Covid-19. Il affirme que chaque Français qui le voudra pourra se faire vacciner.

Emmanuel Macron présente ses voeux aux Français le 31 décembre 2020
Emmanuel Macron présente ses voeux aux Français le 31 décembre 2020 Crédit : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Venantia
Venantia Petillault

Jeudi 31 décembre à 20 heures, pour ce réveillon du jour de l'An particulier, Emmanuel Macron ne déroge pas à la règle et adresse ses vœux présidentiels aux Français.

C'est l'année de tous les records : huitième intervention solennelle à 20h et quinzième prise de parole consacrée une fois encore en grande partie à la Covid-19. Alors que de nombreux médecins déplorent actuellement une lenteur dans la campagne vaccinale, Emmanuel Macron prévient : "Je ne laisserai pas une lenteur injustifiée s'installer".

Critiqué par ceux qui jugent la vaccination trop lente, notamment par rapport à l'Allemagne, il a aussi assuré qu'il ne laisserait "personne jouer avec la sûreté et les bonnes conditions, encadrées par nos scientifiques et nos médecins, dans lesquelles la vaccination doit se faire".

Le chef de l'Etat a exprimé son "espoir" pour 2021 avec le vaccin mais aussi avec la relance qui "va nous permettre, dès le printemps, d'inventer une économie plus forte". L'économie française devra être "tout à la fois créatrice d'emplois, plus innovante, plus respectueuse du climat et de la biodiversité et plus solidaire", a ajouté le chef de l'Etat dans son allocution télévisée.

À lire aussi
Coronavirus : les démarches à suivre pour se faire vacciner Coronavirus France
Vaccin contre le coronavirus : près de 500.000 Français ont pris rendez-vous vendredi

Le président a aussi évoqué la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne ce 31 décembre à minuit. Malgré le Brexit, Le Royaume-Uni reste "notre ami et notre allié", a-t-il assuré, en expliquant que "ce choix de quitter l'Europe, ce Brexit, a été l'enfant du malaise européen et de beaucoup de mensonges et de fausses promesses".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Nouvel An Épidémie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants