2 min de lecture Donald Trump

Les infos de 18h - Fusillades : accueil houleux pour Donald Trump à Dayton

Donald Trump s'est envolé pour Dayton, dans l'Ohio, avant de se rendre à El Paso, au Texas, deux villes endeuillées par les fusillades du week-end où le président peut s'attendre à recevoir un accueil houleux.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 18h - Fusillades : accueil houleux pour Trump sur place Crédit Image : MANDEL NGAN / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Pauline Simonet et Eléanor Douet

Aux États-Unis, Donald Trump est attendu à Dayton dans l'Ohio, puis à El Paso au Texas sur les lieux des fusillades du week-end dernier. Le président américain veut ainsi témoigner son soutien aux populations traumatisées par ces tueries qui ont fait 31 morts (22 à El Paso et 9 à Dayton). Mais l'accueil y est mouvementé, car ses opposants ont multiplié les critiques ces derniers jours, l'accusant d'attiser la haine raciale.

Son arrivée à Dayton a été chahutée. Si quelques militants pro-Trump ont agité des drapeaux, des manifestants sont venus crier leur hostilité au président. "Faites quelques chose", ont lancé plusieurs habitants, dénonçant son inaction sur la question des armes à feu. Donald Trump s'est rendu dans l'un des hôpitaux de la ville pour rencontrer des rescapés de la fusillade, avant de s'entretenir avec des membres des forces de l'ordre.

Mais l'accueil risque d'être encore plus tendu pour le président au Texas. À El Paso, ville frontalière avec le Mexique peuplée à plus de 80% d'une population hispanique, de nombreux habitants ont dénoncé la rhétorique anti-migrants de Donald Trump, qui fait écho à celle du tueur. Plusieurs élus ont même refusé de venir l'accueillir. Le président américain aura bien du mal à trouver les mots pour rassurer une population sous le choc après cette attaque motivée par la haine raciale

À écouter également dans ce journal

Justice - Le conducteur de la camionnette qui a mortellement renversé le maire de Signes (Var) venu le verbaliser pour un dépôt de gravats dans une décharge sauvage a été mis en examen mercredi pour "homicide involontaire"

À lire aussi
Kim Jong Un et Donald Trump le 28 février 2019 diplomatie
Donald Trump fait une "rechute de gâtisme", selon la Corée du Nord

Justice - Une jeune femme radicalisée qui avait été interpellée il y a 3 ans à Clermont-Ferrand a été condamnée aujourd'hui à 7 ans de prison, assorti d'une peine de sûreté des deux tiers. 

Football - Laurent Koscielny a justifié sa décision de quitter Arsenal et de signer à Bordeaux, un "club historique", par le "nouveau projet" porté par les dirigeants et l'envie de finir (sa) carrière heureux auprès des (s)iens" lors de sa conférence de presse de présentation. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Donald Trump États-Unis Fusillade
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants