4 min de lecture États-Unis

VIDÉO - Fusillade au Texas : un nouveau bilan fait état de 22 morts

Une fusillade fait 22 morts et une vingtaine de blessés selon le gouverneur du Texas. Un homme de 21 ans a été placé en garde à vue.

>
Fusillade au Texas : 20 morts, 26 blessés, un suspect arrêté Crédit Image : JOEL ANGEL JUAREZ / AFP | Crédit Média : M6 - Cyrielle Stadler | Date :
Sarah Ugolini
Sarah Ugolini
et Cassandre Jeannin

Une fusillade a fait 22 morts et une vingtaine de blessés dans une zone commerciale au Texas samedi 3 août, selon le gouverneur du Texas. Un suspect a été arrêté et placé en garde à vue. Selon le gouverneur adjoint du Texas, Dan Patrick, il s'agit d'un homme de 21 ans, Patrick Crusius, originaire d'Allen, dans la banlieue de Dallas.

La fusillade est intervenue en fin de matinée aux abords de la plus grande zone commerciale de la ville. La situation semblait sous contrôle en milieu d'après-midi, mais beaucoup de zones d'ombre restaient à éclaircir. Le tireur arrêté a rédigé un manifeste "qui indique, dans une certaine mesure, un lien possible avec un crime de haine", a déclaré à la presse le chef de la police d'El Paso, Greg Allen. 

Selon les médias américains, les victimes seraient âgées de 2 à 82 ans. La tuerie d'El Paso est la 249e depuis le début de l'année ayant touché quatre personnes ou plus, selon l'ONG Gun violence archives.  

Suivez minute par minute la fusillade à El Paso :

07h11 - Le président du Mexique confirme la mort de trois de ses concitoyens parmi la vingtaine de disparus.

06h44 - "La fusillade d’aujourd’hui à El Paso, au Texas, était non seulement tragique, mais aussi un acte de lâcheté. Il n'y a aucune raison ou excuse qui justifiera jamais de tuer des innocents", a écrit Donald Trump dimanche matin sur Twitter.

À lire aussi
Des enfants de maternelle dans une salle de classe justice
États-Unis : un garçon de 5 ans invite sa classe au tribunal pour son audience d'adoption

5h55 - Le manifeste, attribué au tireur et circulant sur internet fait référence à la tuerie commise par un suprémaciste blanc dans des mosquées de Christchurch en Nouvelle-Zélande, qui avait fait 51 morts, le 15 mars dernier. 

05h07 - Plusieurs veillées en mémoire des victimes devraient se tenir dans la soirée, notamment dans les églises.  

04h52 - Les habitants d'El Paso ont répondu massivement à un appel à donner leur sang pour les blessés, transférés dans plusieurs hôpitaux de la ville. 

04h39 - Selon les médias américains, les victimes seraient âgées de 2 à 82 ans. 

03h40 - Trump dénonce la fusillade "haineuse" de El Paso, "un acte de lâcheté". Le président américain a estimé ce samedi que la fusillade d'El Paso était "non seulement tragique mais aussi un acte lâche". Il a condamné sur Twitter un "acte haineux" et adressé ses "pensées et prières" aux habitants du Texas, où un tireur a fait 20 morts et 26 blessés dans une zone commerciale.

03h00 - D'après certains médias, le tireur s'appelle Patrick Crusius et est originaire des environs de Dallas. Sur une capture d'écran de caméra de surveillance, mise en ligne par la chaîne locale KTSM, on le voit entrer dans l'hypermarché armé d'un fusil, les oreilles couvertes d'un casque anti-bruit. 

02h30 - Un document, attribué au tireur, circule sur internet. Son auteur y dénonce notamment une "invasion hispanique du Texas". Cela vient confirmer la thèse du crime de haine avancée par la police. 

02h10 - La tuerie d'El Paso est la 249e depuis le début de l'année ayant touché quatre personnes ou plus, selon l'ONG Gun violence archives.  

01h59 -  La police enquête sur un "possible crime de haine". "Nous avons un manifeste de cet individu qui indique, dans une certaine mesure, un lien possible avec un crime de haine", a déclaré à la presse le chef de la police d'El Paso, Greg Allen.

01h35 - La fusillade d'El Paso a fait 20 morts et 26 blessés selon le gouverneur du Texas.
"Vingt personnes ont été tuées quand un homme a ouvert le feu aux abords d'un hypermarché Walmart d'El Paso", au Texas a annoncé le gouverneur de cet État. Sans préciser son nom, il a également confirmé que le suspect était "un homme blanc de 21 ans". Il a été interpellé et placé en garde à vue.     

00h20- Donald Trump a qualifié de "terrible" la fusillade qui a éclaté à El Paso au Texas, évoquant "beaucoup de morts". "Terrible fusillade à El Paso. Les informations sont très mauvaises, on parle de beaucoup de morts", a tweeté le locataire de la Maison Blanche. "J'ai parlé au gouverneur" du Texas Gregg Abbott, pour lui "apporter le soutien du gouvernement fédéral", a-t-il ajouté.   

23h45 - La situation semblait sous contrôle en milieu d'après-midi, mais beaucoup de zones d'ombre restaient à éclaircir. Selon le maire d'El Paso, Dee Margo, plusieurs personnes ont été interpellées. Mais l'un des responsables de la police, Robert Gomez, a déclaré lors d'un point presse qu'"une seule personne avait été placée en garde à vue".  Les autorités ont confirmé, lors d'un point presse, la détention d'un suspect. "Il s'agit d'un homme blanc d'une vingtaine d'années", a déclaré Robert Gomez, porte-parole de la police d'El Paso.

23h30 - Au moins 15 personnes ont été abattues dans la fusillade dans une zone commerciale d'El Paso. Le bilan n'est pas définitif, mais il y a "probablement entre 15 et 20 morts", a assuré le procureur adjoint du Texas, Ken Paxton à la chaîne CBS.

23h15 - Une fusillade a éclaté dans une zone commerciale d'El Paso, dans le sud des Etats-Unis. Quand la fusillade a éclaté, vers 10h du matin heure locale, il y avait entre 1.000 et 3.000 clients et 100 employés dans le supermarché, selon un porte-parole de la police. Les forces de l'ordre ont sécurisé le supermarché Walmart et la galerie commerciale voisine Cielo Vista.  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Texas Fusillade
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants