1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Les infos de 12h30 - Intempéries en Allemagne : "On s'était résignés à mourir", confie une habitante
2 min de lecture

Les infos de 12h30 - Intempéries en Allemagne : "On s'était résignés à mourir", confie une habitante

TEMOIGNAGE - Marigona, 22 ans, raconte la nuit cauchemardesque qu'elle a passée dans sa maison avec sa famille, à Bad Neuenahr-Ahrweiler dans l'ouest de l'Allemagne.

Photo de la rivière Inde, dans l’ouest de l’Allemagne, à la suite de fortes pluies. Les inondations qui s’acharnaient sur l’Europe ont tué au moins 59 personnes en Allemagne, le 15 juillet 2021.
Photo de la rivière Inde, dans l’ouest de l’Allemagne, à la suite de fortes pluies. Les inondations qui s’acharnaient sur l’Europe ont tué au moins 59 personnes en Allemagne, le 15 juillet 2021.
Crédit : ALEXANDER FORSTREUTER / DPA / AFP
RTL Midi du 16 juillet 2021
22:54
RTL Midi du 16 juillet 2021
22:54
Samuel Goldschmidt - édité par Sarah Belien

Des paysages dévastés par la furie de l'eau. Le dernier bilan provisoire des intempéries fait état de 103 morts en Allemagne. En particulier en Rhénanie du nord-Wesphalie dans l'ouest du pays. Un glissement de terrain ces dernières heures près de Cologne a emporté des dizaines de maisons. Il ne reste qu'un vaste cratère dans lequel se déversent des masses de terre, d'eau brune et de débris. C'est la conséquence de cette vague qui déferle désormais entre Coblence et Cologne.

La ville d'Andernach, près de Coblence, accueille les réfugiés d'autres villages. Marigona, 22 ans, y a trouvé refuge avec ses parents et ses deux frères. Elle raconte la nuit dans leur appartement à Bad Neuenahr : "L'eau est montée jusqu'au 2e étage, on n'aurait pas dû rester. On ne pouvait pas fuir, on ne pouvait qu'espérer que l'eau baisserait peut-être. À 2 heures du matin c'était encore très haut. On a attendu jusqu'à 8 heures et on a pu s'échapper. On ne voulait surtout pas rester. La maison est entièrement ravagée, tout est envahi de boue, tout est détruit. On ne voulait surtout pas revivre ça, on a donc atterri ici", évoque la jeune femme.

On a regardé la mort au fond des yeux toute la nuit

Marigona, rescapée des inondations en Allemagne

Marigona raconte avec calme et souhaite extérioriser sur cette nuit avec les encouragements de sa mère, qui pleure en entendant le témoignage de sa fille. "On a espéré, espéré. Moi je dis qu'on a regardé la mort au fond des yeux toute la nuit. On s'est tous dit 'bon aujourd'hui nous allons mourir'. On sentait la maison bouger, on voyait des maisons emportées pas loin. On s'était quasiment résignés à mourir", admet-elle.

C'est le cauchemar effroyable de milliers de familles dans ce bourg. C'est là à Bad Neuenahr-Ahrweiler qu'on dénombre ce matin 50 morts et 1.300 personnes dont on n'a pour le moment pas de nouvelles.

À écouter également dans ce journal

À lire aussi

Vaccin - Une étude publiée par la DREES (Direction statistique des ministères sociaux) conclut que 94% des personnes testées positives début juillet n'étaient pas vaccinées

JusticeLe ministre de la Justice interrogé par les magistrats, c'est l'image du jour. Eric Dupond-Moretti est arrivé ce matin à la Cour de justice de la République qui juge les ministres en fonction. Il est interrogé sur un possible conflit d'intérêt, en vue d'une mise en examen. Le garde des Sceaux est soupçonné d'avoir profité de son poste de ministre pour des dossiers remontant à sa carrière d'avocat.

Tour Eiffel - À 132 ans, elle reprend du service. La Tour Eiffel reçoit de nouveau des visiteurs après 9 mois de fermeture. C'est la plus longue parenthèse de son histoire en dehors des périodes de guerre et les premiers touristes sont déjà là.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/