1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Guerre en Ukraine : pourquoi Vladimir Poutine s'excuse-t-il après les propos de Sergueï Lavrov ?
1 min de lecture

Guerre en Ukraine : pourquoi Vladimir Poutine s'excuse-t-il après les propos de Sergueï Lavrov ?

Le Premier ministre israélien a affirmé que Vladimir Poutine s'était excusé au nom de son chef de la démocratie. Sergueï Lavrov avait expliqué qu'Adolf Hitler avait "du sang juif".

Vladimir Poutine, à Novo-Ogaryovo, le 15 avril 2022.
Vladimir Poutine, à Novo-Ogaryovo, le 15 avril 2022.
Crédit : Mikhail Klimentyev / SPUTNIK / AFP
Philippine Rouvière Flamand

Les tensions entre la Russie et Israël tendent vers l'apaisement. Le 1er mai, Sergueï Lavrov avait affirmé à la télévision italienne qu'Adolf Hitler avait "du sang juif". Le ministre Russe des Affaires étrangères tentait de prouver qu'il y avait effectivement des Nazis en Ukraine pour justifier l'invasion russe. Il répondait aux explications de Volodymyr Zelensky qui avait assuré avoir du sang juif, et donc ne pas laisser de groupes Nazis dans son pays. 

Après les dire de Lavrov, Israël a réagi : Yaïr Lapid, le ministre israélien des Affaires étrangères, a d'ailleurs convoqué l'ambassadeur russe pour des "clarifications". Il expliquait dans un communiqué que "les propos du ministre Lavrov sont à la fois scandaleux, impardonnables et une horrible erreur historique".  

Moins d'une semaine après, Naflati Bennett a reçu des excuses de la part de Vladimir Poutine, selon un communiqué du bureau du Premier Ministre Israélien. Des excuses acceptées par le Premier ministre de l'État Hébreu, qui l'a d'ailleurs "remercié d'avoir mis au clair son attitude concernant le peuple juif et la mémoire de l'Holocauste" selon les services de Naftali Bennett. 

Mais les excuses du Président Russe ne sont pas anodines. Depuis le début de l'invasion russe en Ukraine,  Israël tente de maintenir un équilibre entre Kiev et Moscou. L'État Hébreu a notamment fourni des équipements de protection à l'Ukraine, mais n'y a jamais livré d'armes offensives, malgré les demandes de Volodymyr Zelensky. Le Président ukrainien avait notamment prononcé un discours fin mars au Parlement israélien lors duquel il avait appelé le pays à "faire un choix" en soutenant Kiev grâce à un envoi d'armes. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/