1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. DÉBAT - Faut-il relancer le gaz de schiste en France pour faire face à la pénurie de gaz ?
1 min de lecture

DÉBAT - Faut-il relancer le gaz de schiste en France pour faire face à la pénurie de gaz ?

Face à la pénurie de gaz causée par la guerre en Ukraine, la France pourrait relancer le gaz de schiste. L'ancien Président de l'UFIP et la chargée de campagne pour "Amis de la terre-France" en débattent au micro de RTL.

Un site d'exploration des gaz de schiste en Pologne (photo d'illustration)
Un site d'exploration des gaz de schiste en Pologne (photo d'illustration)
Crédit : Janek Skarzynski - AFP
Faut-il relancer le gaz de schiste en France ?
00:08:24
Faut-il relancer le gaz de schiste en France ?
00:08:24
Yves Calvi_
Yves Calvi - édité par Lison Bourgeois

Alors que la guerre en Ukraine met à mal une grande partie des pays européens, notamment pour le gaz, la France pourrait-elle à nouveau se retourner vers le gaz de schiste ? Pour répondre à cette question, Jean-Louis Schilansky et Lorette Philippot sont invités au micro de RTL.

Selon Jean-Louis Schilansky, l'ancien Président de l'UFIP, il n'y a "aucune différence" entre le gaz de schiste et le "gaz classique". "C'est du méthane, il n'y a pas de différence du tout. Par contre, la méthode d'excrétion est différente. C'est-à-dire qu'on va le chercher d'une autre façon que le gaz naturel traditionnel. Le gaz de schiste vient du schiste, mais c'est le même produit", détaille-t-il.

Lorette Philippot, chargée de campagne pour Amis de la terre-France, rappelle que la technique d'extraction du gaz de schiste consiste à "envoyer sous très forte pression dans des couches profondes de la terre de l'eau et des produits chimiques avec des conséquences avérées sur l'air, sur l'eau, sur la santé des populations". 

Les impacts environnementaux avérés qui sont encore au cœur du débat

Lorette Philippot ajoute : "Ce débat aujourd'hui est anachronique. Cela fait 10 ans que dans la loi la fracturation hydraulique est interdite, parce qu'il y a eu des preuves scientifiques".

À écouter aussi

"La crise actuelle montre ce que les associations environnementales démontrent depuis longtemps : notre problème de la dépendance aux énergies fossiles. Aujourd'hui, remplacer le gaz russe par du gaz de schiste, dont on connait les conséquences environnementales, ce n'est pas la solution !", assure Lorette Philippot.

Face aux critiques que reçoit le gaz de schiste, Jean-Louis Schilansky concède que "c'est vrai que le gaz de schiste n'est pas une technique incolore'. Puis il ajoute rapidement : "mais c'est une toute petite partie de l'exploitation d'un puits. Vous créez le puits, vous faites de la fracturation hydraulique, effectivement. Ensuite, il produit et c'est terminé sur plusieurs années".

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/