1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Guerre en Ukraine : "Hitler aussi avait du sang juif" déclare Lavrov, Israël réagit
1 min de lecture

Guerre en Ukraine : "Hitler aussi avait du sang juif" déclare Lavrov, Israël réagit

Lors d'une déclaration à la télévision Italienne dimanche, le ministre russe des Affaires étrangères a affirmé qu'"Hitler avait aussi du sang juif". Son homologue Israélien a convoqué l'ambassadeur russe pour des clarifications.

Sergueï Lavrov, le ministre des Affaires étrangères russe, le 18 février 2022
Sergueï Lavrov, le ministre des Affaires étrangères russe, le 18 février 2022
Crédit : HANDOUT / RUSSIAN FOREIGN MINISTRY / AFP
Philippine Rouvière Flamand

En guerre contre l'Ukraine depuis le 24 février 2022, la Russie justifie notamment son invasion par le fait que des groupuscules Nazis seraient présents sur le territoire. Une affirmation qui a toujours été contredite par Le président ukrainien. 

Invité de la télévision Italienne dimanche, Sergueï Lavrov, le ministre russe des Affaires étrangères, a déclarée que Volodymyr Zelensky faisait "valoir cet argument : comment le nazisme peut-il être présent (en Ukraine) s'il est lui-même juif" ? Avant d'ajouter : "Je peux me tromper, mais Hitler avait aussi du sang juif".

Cette déclaration a suscité de fortes réactions, surtout en Israël. Yaïr Lapid, le ministre israélien des Affaires étrangères, a d'ailleurs convoqué l'ambassadeur russe pour des "clarifications". Il explique dans un communiqué que "les propos du ministre Lavrov sont à la fois scandaleux, impardonnables et une horrible erreur historique".  

Des propos jugés "antisémites"

Dani Dayan, le président du mémorial israélien de la Shoah, a, lui aussi, condamné les dires de Sergueï Lavrov, qui sont selon lui "sans fondement, délirants et dangereux, qui méritent d'être condamnés". 

À écouter aussi

En Ukraine aussi, les réactions sont nombreuses : Volodymyr Zelensky, Dmytro Kouleba, ministre ukrainien des Affaires étrangères, Mykhaïlo Podoliak ,conseiller de la présidence ukrainienne, et Andriï Iermak, chef de l'administration présidentielle ukrainienne ont fustigé la déclaration de Sergueï Lavrov, affirmant notamment que ces propos sont "antisémites". 

Depuis le début de la guerre en Ukraine, Israël tente de maintenir un équilibre entre Kiev et Moscou. L'État Hébreu a notamment fourni des équipements de protections à l'Ukraine, mais n'y a jamais livré d'armes offensives, malgré les demandes de Volodymyr Zelensky. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/