1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Guerre en Ukraine : l'UE veut s'attaquer aux actifs de la banque centrale de Russie
2 min de lecture

Guerre en Ukraine : l'UE veut s'attaquer aux actifs de la banque centrale de Russie

Ursula von der Leyen a annoncé samedi soir que l'UE souhaitait "geler les transactions financières" de la banque centrale de Russie.

La présidente de la Commission européenne, Ursula Von Der Leyen, à Bruxelles le 16 septembre 2020.
La présidente de la Commission européenne, Ursula Von Der Leyen, à Bruxelles le 16 septembre 2020.
Crédit : OLIVIER HOSLET / POOL / AFP
Nicolas Barreiro & AFP

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a annoncé le samedi 27 février que l'Union européenne souhaitait "paralyser" les actifs de la Banque centrale russe, afin d'empêcher Moscou d'y recourir pour financer le conflit en Ukraine ou contrer l'impact des sanctions internationales.

L'objectif est de "geler les transactions financières" de l'institution et donc de "rendre impossible la liquidation de ses actifs", a-t-elle expliqué dans une allocution vidéo après une réunion avec les dirigeants américain, français, allemand et italien. Cette mesure sera proposée par l'exécutif européen aux États membres en vue de renforcer les sanctions déjà adoptées vendredi par les Vingt-Sept, qui ciblent les secteurs de la finance, de l'énergie et des transports.

La Commission va également proposer d'exclure "un certain nombre de banques russes" du système international de messagerie interbancaire Swift, a ajouté Ursula von der Leyen. "Cette action empêchera les banques d'effectuer la plupart de leurs transactions financières mondiales, et par conséquent, les exportations et importations russes seront bloquées", a-t-elle souligné.

Ces sanctions concernent "toutes les banques russes déjà sanctionnées par la communauté internationale, ainsi que d'autres établissements si nécessaire", a précisé samedi le porte-parole du gouvernement allemand, dont le pays préside actuellement le forum du G7.

À lire aussi

La mesure, qui doit encore être approuvée au niveau de l'UE par les États membres, sera également prise par les États-Unis, le Royaume-Uni et le Canada. Par ailleurs, l'UE cherche à "interdire aux oligarques russes d'utiliser leurs actifs financiers" sur les marchés européens.

"Ces mesures affaibliront de manière significative la capacité (de la Russie) à financer sa guerre et saperont sérieusement son économie. Vladimir Poutine s'est embarqué dans la voie de la destruction de l'Ukraine, mais ce faisant, il compromet l'avenir de son propre pays", a averti Ursula von der Leyen.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/