2 min de lecture Faits divers

États-Unis : Obama, Clinton et CNN visés par des "colis suspects"

Deux engins explosifs destinés aux bureaux de Barack Obama et Hillary Clinton ont été interceptés par les services secrets, rapporte le "New York Times" mercredi 24 octobre.

Des "colis suspects" adressés à Hillary Clinton et à Barack Obama interceptés
Des "colis suspects" adressés à Hillary Clinton et à Barack Obama interceptés Crédit : TIM SLOAN / AFP
RaphaelBossePlatière
Raphaël Bosse-Platière
et AFP

Même délestés de tout mandat, Hillary Clinton et Barack Obama restent des cibles aux États-Unis. Les services secrets américains ont intercepté deux colis suspects contenant "potentiellement des engins explosifs", destinés à leurs bureaux respectifs. Les colis ont été interceptés par le service fédéral américain chargé de leur protection sans parvenir à leurs destinataires, fait savoir le Secret Service ce mercredi 24 octobre.

D'après CNN, le colis envoyé à l'ancien président américain a été intercepté à Washington mercredi 24 octobre. Celui adressé à la candidate malheureuse de 2016 a terminé sa course à New York, un jour plus tôt. Un engin similaire avait été retrouvé mardi 23 octobre dans la boîte aux lettres du milliardaire George Soros.

Le FBI enquête aussi sur cette affaire, mais personne n'a été arrêté pour l'instant ni n'a encore revendiqué l'envoi de ces colis. 

À lire aussi
La place de l'Étoile, sans trafic, le 1er septembre 2015 amende
"Gilets jaunes" : un couple verbalisé pour avoir porté un pull-over "Oui au RIC"

La Maison Blanche a réagi, expliquant qu'elle condamnait les actes "ignobles" visant Hillary Clinton et Barack Obama. "Ces actes terrifiants sont ignobles, leurs responsables devront répondre de leurs actes devant la justice", a indiqué Sarah Sanders, porte-parole du président américain Donald Trump, soulignant que les forces de l'ordre prendraient toutes les mesures nécessaires pour protéger toute personne menacée par "ces lâches". 

Le siège de CNN évacué

Le siège de la chaîne CNN à New York, situé dans le bâtiment Time Warner au coeur de Manhattan, a été évacué après des informations faisant état d'un colis suspect, a indiqué la chaîne mercredi. Sur les images ci-dessous, on peut voir ce que les téléspectateurs ont vu en direct : le sirène d'alarme qui s'est déclenchée en plein direct, provoquant l'évacuation du bâtiment.

La police a confirmé avoir été appelée sur les lieux à la suite d'"informations sur un colis suspect". La brigade de déminage de la police new-yorkaise était sur place, selon des journalistes de la chaîne. 

Le maire démocrate de New York, Bill de Blasio, a évoqué une période "douloureuse" de l'histoire américaine. Selon lui, ces actes constituent "une volonté de terroriser". 

Une volonté de terroriser

Bill de Blasio, maire de New York
Partager la citation

"Nous traversons une période où les gens ressentent beaucoup de haine dans l'air", a déclaré le maire, flanqué du chef de la police new-yorkaise et du gouverneur démocrate de l'État de New York.  

Les élections dans un climat très tendu

L'interception de ces colis survient alors que les Etats-Unis sont en pleine campagne pour les élections parlementaires du 6 novembre, aussi appelées "midterms elections". Une campagne à l'issue de laquelle les démocrates espèrent reprendre le contrôle de la Chambre des représentants et du Sénat et paralyser la présidence de Donald Trump. 

Après le débat ultra-polarisé sur la confirmation à la Cour suprême du juge conservateur Brett Kavanaugh, la campagne a été dominée ces derniers jours par les informations sur des milliers de migrants marchant depuis le Honduras vers la frontière mexico-américaine, que le président Trump s'est engagé à stopper et qu'il accuse d'être encouragés par les démocrates.

>
Clinton, Obama et CNN visés par des colis suspects  Crédit Image : dailymotion | Crédit Média : Agence/Felix Tommen | Date :

     

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers États-Unis Bill Clinton
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795310920
États-Unis : Obama, Clinton et CNN visés par des "colis suspects"
États-Unis : Obama, Clinton et CNN visés par des "colis suspects"
Deux engins explosifs destinés aux bureaux de Barack Obama et Hillary Clinton ont été interceptés par les services secrets, rapporte le "New York Times" mercredi 24 octobre.
https://www.rtl.fr/actu/international/etats-unis-les-autorites-interceptent-des-engins-explosifs-envoyes-a-obama-et-clinton-7795310920
2018-10-24 15:52:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/t8msielv4bofDSyy8I72gA/330v220-2/online/image/2018/1024/7795311051_des-colis-suspects-adresses-a-hillary-clinton-et-a-barack-obama-interceptes.jpg