2 min de lecture Amérique latine

Exode de migrants Honduriens : que fuient ces hommes et ces femmes ?

INVITÉ RTL - Jean-Éric Branaa, chercheur à l'IRIS, décrypte cette crise migratoire qui touche l'Amérique latine où des milliers d'habitants fuient la misère et la violence, cherchant à atteindre les États-Unis.

Générique 1 3 minutes pour comprendre La rédaction de RTL
>
Exode de migrants Honduriens : que fuient ces hommes et ces femmes ? Crédit Image : AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Yves Calvi
Yves Calvi et Eléanor Douet

Ils sont près de 7.000 à fuir leur pays, le Honduras, pour rejoindre les États-Unis, en traversant le Mexique. Depuis plusieurs jours, des hommes, des femmes et des enfants sont sur la route.

"Ils fuient pour une grande partie la misère puisque dans ce pays 66% de la population est dans la misère la plus totale", explique Jean-Éric Branaa, maître de conférence à l'université Paris II et chercheur à l'IRIS. Dans ce pays, la population vit avec 2 dollars par jour, soit moins de 2 euros.

"Mais, ils fuient surtout la violence. Cette violence est endémique non seulement au Honduras, mais également au Salvador et au Guatemala, les pays voisins, ce que l'on appelle "le triangle du Nord". Là, les gangs font la police, ce sont eux qui font la règle. Pour la population ce n'est plus possible, donc les familles fuient", précise Jean-Éric Branaa.

À lire aussi
Araignées Amérique latine
Colombie : des araignées "stormtroopers" ont été découvertes

Ce ne sont pas les paroles de Trump qui vont les arrêter.

Jean-Éric Branaa, maître de conférence à l'université Paris II et chercheur à l'IRIS
Partager la citation

Face à ce que l'on a appelé "la caravane de migrants", Donald Trump a eu des mots très durs. "Tout est fait pour arrêter l'assaut de migrants illégaux sur notre frontière sud", a notamment tweeté le président américain. Des menaces qui ne freinent pas la volonté des migrants.

"On comprend ces mères qui prennent leurs enfants sous le bras et qui se disent : 'il faut que je parte quoi qu'il arrive'. Et ce ne sont pas les paroles de Donald Trump qui vont les arrêter parce que face à cela, elles veulent juste mettre leur progéniture à l'abri". 

Une crise utile à Donald Trump

L'immigration a toujours été au cœur de la politique de Donald Trump, bien avant son arrivée à la Maison Blanche. Et les élections de mi-mandat, qui auront lieu le 6 novembre prochain, ne font pas exception. En meeting à Houston au Texas, le 23 octobre, le président américain a utilisé cette crise migratoire dans son discours. 

Une stratégie qui pourrait s'avérer payante, même si rien n'est encore joué. "Dans les État frontaliers (Texas, Arizona, Nouveau-Mexique) les démocrates montent brutalement, mais dans le même temps la cote de popularité de Trump n'a jamais été aussi haute ; elle est à 44,5%, soit son niveau juste après son élection.

Les deux camps gagnent donc, mais au final c'est la participation au vote qui fera la différence. Car les démocrates ne vont pas forcément aller voter et Trump pourrait en profiter", analyse Jean-Éric Branaa. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Amérique latine Honduras États-Unis
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795289521
Exode de migrants Honduriens : que fuient ces hommes et ces femmes ?
Exode de migrants Honduriens : que fuient ces hommes et ces femmes ?
INVITÉ RTL - Jean-Éric Branaa, chercheur à l'IRIS, décrypte cette crise migratoire qui touche l'Amérique latine où des milliers d'habitants fuient la misère et la violence, cherchant à atteindre les États-Unis.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/exode-de-migrants-honduriens-que-fuient-ces-hommes-et-ces-femmes-7795289521
2018-10-23 10:33:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/uxf0QKdHsZhSvt1WkzmO0Q/330v220-2/online/image/2018/1023/7795289926_des-migrants-venus-notamment-du-honduras-fuient-leur-pays-et-font-route-vers-les-etats-unis-le-22-octobre-2018.jpg