1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Économies d'énergie : faut-il baisser le feu sous l'eau des pâtes ? Le pastagate anime l'Italie
1 min de lecture

Économies d'énergie : faut-il baisser le feu sous l'eau des pâtes ? Le pastagate anime l'Italie

Le lauréat du prix Nobel de physique 2021, Giorgio Parisi, a ouvert un débat sur les réseaux sociaux en partageant une astuce de cuisson destinée à faire des économies d'énergie : réduire au minimum le gaz sous ses pâtes. En Italie, ça ne passe pas...

Illustration de la préparation de pâtes à la carbonnara.
Illustration de la préparation de pâtes à la carbonnara.
Crédit : Andreas SOLARO / AFP
Jeanne Le Borgne

C'est ce que l'on pourrait appeler un véritable "Pastagate" ! Les Italiens s'écharpent depuis quelques jours et la publication d'une "astuce" pour faire des économies d'énergie par le prix Nobel de physique 2021, Giorgio Parisi. L'homme de 74 ans a osé s'attaquer à la cuisson des pâtes, aliment totem de la cuisine italienne. 

Dans une publication Facebook, Giorgio Parisi explique avoir découvert "comment économiser 8 minutes de gaz". Pour cela, le physicien conseille de baisser le feu au minimum sous l'eau des pâtes après 2 minutes de cuisson. Il recommande également de mettre un couvercle sur sa casserole pour éviter une déperdition de chaleur et de simplement ajouter une minute de cuisson au temps habituel. "C'est la troisième fois que j'essaye et je dois dire que ça marche !", se réjouit-il, visiblement très fier de sa trouvaille. 

Une découverte qui ne semble toutefois pas être du goût de tous les Italiens puisque la publication a été commentée plus de 349 fois - pour près de 4.000 partages - avec des avis qui divisent : "J'ai testé et ce n'est pas bon", critique l'un. "Déjà qu'il ne nous reste pas grand chose, ne touchez pas aux pâtes", s'insurge l'autre. "En lisant votre post, j'ai cru que vous étiez Américain", ironise un troisième. "Mais c'est vrai qu'avec l'augmentation des prix, il faudrait peut-être y songer...", tempère-t-il. 

Même le chef italien Antonello Colonna s'en est mêlé, indiquant que "Cette solution ne peut pas être utilisée dans les restaurants de haut niveau, car cuites comme ça, les pâtes prennent une texture caoutchouteuse". Qu'à cela ne tienne, Giorgio Parisi persiste et signe : "Il faut changer les habitudes et ce n'est pas forcément une mauvaise chose". 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire