1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Coronavirus : quand se faire vacciner en public ne suffit pas aux sceptiques
2 min de lecture

Coronavirus : quand se faire vacciner en public ne suffit pas aux sceptiques

FACT CHECKING - Plusieurs politiciens ont prévu de se faire vacciner face aux caméras, certains sceptiques les soupçonnent de faire appel à des seringues rétractables.

Margaret Keenan, première patiente à recevoir le vaccin Pfizer contre le Covid-19, à Conventry, le 8 décembre 2020
Margaret Keenan, première patiente à recevoir le vaccin Pfizer contre le Covid-19, à Conventry, le 8 décembre 2020
Crédit : Jacob King / POOL / AFP
Coronavirus : quand se faire vacciner en public ne suffit pas aux sceptiques
02:49
Fact Checking du 11 décembre 2020
02:49
micro générique
Jean-Mathieu Pernin - édité par Nicolas Barreiro

La semaine dernière, trois anciens présidents américains annonçaient qu’ils se feraient vacciner publiquement, d’autres chefs d’États ont décidé des les imiter mais cette démarche suscite beaucoup d’interrogation et d’intox totalement folles.

Serait-ce la solution pour vaincre le scepticisme envers les vaccins, Emmanuel Macron, manche relevée, face aux caméras des principales chaînes de télévision française, se faisant vacciner en direct ? Pour l’instant ce n’est pas à l’ordre du jour. Jean Castex et Gabriel Attal ont déclaré qu’ils ne le feraient pas pour ne pas paraître favorisés et qu’ils n’étaient pas dans les publics prioritaires. "Pas la peine de faire de la publicité autour de cela, je pense que cela peut se faire discrètement", estimait Bruno Lemaire sur BFMTV

George Bush, Bill Clinton et Barack Obama attendront aussi que les publics prioritaires soient vaccinés avant de le faire devant un objectif, de son côté Boris Johnson laisse planer le doute. La première cheffe d’État à se faire vacciner sera Elizabeth II, du fait de son âge mais on ne sait pas si elle le fera face caméra. Ne pas le faire entretient le doute mais le faire en public, est-on vraiment sûr de la qualité de l’aiguille ? Est-ce que pour les politiciens l’aiguille ne serait pas rétractable comme l’affirme une rumeur particulièrement virale sur les réseaux sociaux.

Une rumeur persistante, vidéo à l'appui

Cette rumeur s'appuie sur une vidéo partagée des milliers de fois sur des comptes anglophones et francophones. On y voit un homme à casquette, dans une sorte de hangar, montrant face caméra comment se servir d'une seringue rétractable. Il suffit d'appuyer sur l'aiguille pour qu'elle disparaisse.

À lire aussi

"Voilà comment les politiciens vont réaliser leur vaccin face à la caméra", commente un internaute. Ce qui semble être une preuve sacrée, est en réalité totalement faux. Plusieurs médias ont démonté cette intox. L'homme sur la vidéo s'appelle Scott Reader, accessoiriste pour le cinéma américain. Il diffuse en ligne des vidéos où il montre son savoir faire, comme l'aiguille rétractable. 

Et le coup du vaccin et du politique n'a rien de nouveau. À l'automne dernier, le maire de Londres s'est fait vacciner contre la grippe, mais une vidéo prouverait que le capuchon est resté sur l'aiguille. Comme quoi, montrer l'exemple ne suffit pas toujours.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/