1 min de lecture Épidémie

Coronavirus en Allemagne : le déconfinement connaît ses premiers revers

Deux jours seulement après l'annonce d'un retour progressif à la normale en Allemagne, un canton a dû réintroduire le confinement vendredi 8 mai et deux autres y songent face à un nombre de contaminations reparti à la hausse.

Un homme portant un masque fait du vélo devant la porte de Brandebourg, à Berlin, en Allemagne
Un homme portant un masque fait du vélo devant la porte de Brandebourg, à Berlin, en Allemagne Crédit : John MACDOUGALL / AFP
IMG_5140
Sarah Rozenbaum et AFP

Alors que l'Allemagne a décidé mercredi 6 mai d'un retour partiel à la normale, en Rhénanie du Nord-Westphalie, un important foyer de Covid-19 a vu le jour à Coesfeld dans une usine de transformation de viande, dont plus de 100 des 1.200 employés ont été infectés. Ces installations ont été provisoirement fermées et il a été décidé que la levée des restrictions dans les contacts entre les personnes, de même que l'ouverture des restaurants et des parcs d'attractions seraient reportées d'une semaine, jusqu'au 18 mai dans ce canton. Les écoles et les crèches ne sont pas touchées par cette mesure.


Dans le Schleswig-Holstein, une région frontalière du Danemark, un abattoir du canton de Segeberg a enregistré 109 cas de contamination, ce qui jette la suspicion sur l'ensemble de la filière en Allemagne. Dans l'est, en Thuringe, dans le canton de Greiz qui compte près de 100.000 habitants, plusieurs maisons pour personnes âgées ont connu une flambée de contaminations.

Risque d'une deuxième vague

Le gouvernement de cette région veut prendre une décision la semaine prochaine quant au processus d'allègement prévu des mesures de maintien à domicile.

La dirigeante de ce canton, Martina Schweinsburg, a annoncé ne pas vouloir mettre "tout le canton en quarantaine" mais deux petites villes particulièrement atteintes pourraient être concernées.

À lire aussi
Des visons dans des cages. coronavirus
Coronavirus aux Pays-Bas : possible nouveau cas de contamination par un vison

Mais face au risque d'une deuxième vague, jugée "certaine" par les virologues, la chancelière Angela Merkel et les régions allemandes se sont entendues mercredi 6 mai sur un mécanisme de reconfinement au niveau local si le nombre des contaminations par le nouveau coronavirus repartait à la hausse. Cet éventuel reconfinement se ferait par canton, ville, voire par établissement.

Le seuil de déclenchement de ce reconfinement a été fixé à 50 infections en moyenne pour 100.000 habitants sur une période de sept jours par zone.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Épidémie Confinement Maladie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants