1 min de lecture Coronavirus

Coronavirus aux États-Unis : une production de tests détruite après la visite de Trump

VU DANS LA PRESSE - La société Puritan Medical Products a annoncé qu’elle jettera tous les écouvillons produits durant la visite du président américain, qui ne s'était pas protégé avec un masque.

Donald Trump, en visite à l'usine Puritan, le 5 juin 2020 Medical Products,
Donald Trump, en visite à l'usine Puritan, le 5 juin 2020 Medical Products, Crédit : Nicholas Kamm / AFP
Photo Quentin Marchal
Quentin Marchal
Journaliste

C'est une visite dont l'issue n'était sans doute pas souhaitée par les salariés. Aux États-Unis, une usine américaine qui aide à fabriquer des tests de dépistage au coronavirus a expliqué que sa production serait détruite après une visite de Donald Trump

Et pour cause, Puritan Medical Products, qui produit des écouvillons des tests pour détecter les infections à la Covid-19, montre, à travers une vidéo, que le président américain ne portait pas de masques et a donc pu les infecter.

Comme le rapporte USA Today et le relaie le Huffington Post, Donald Trump s’est approché des employés avant d’attraper un écouvillon et de le porter à son visage sans protection. “Made in the USA”, fabriqués aux États-Unis, s’est-il alors félicité devant les salariés de l'usine qui étaient protégés avec des masques et des blouses. 

>
President Trump tours the Puritan Medical Products facility in Guilford, Maine

Contactée par le média américain, Puritan Medical Products a annoncé qu’elle jettera tous les bâtonnets produits durant cette visite. “La production était très limitée (vendredi) et les machines n’ont tourné que pendant la visite du président”, a ajouté une porte-parole de l’entreprise. L’usine n’a pas précisé le nombre d'écouvillons qui seraient détruits, mais la nouvelle s’est rapidement répandue et a été largement critiquée sur les réseaux sociaux.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Confinement Test
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants