2 min de lecture Vaccin

Coronavirus aux États-Unis : Biden dénonce le retard dans la distribution des vaccins

"Le plan du gouvernement Trump pour la distribution des vaccins est très en retard", a dénoncé le président élu Joe Biden. Au total, 2,1 millions d'Américains ont été vaccinés contre la maladie du coronavirus.

Le président élu Joe Biden prononce une allocution sur la pandémie de coronavirus au Queen Theatre, le 29 décembre 2020 à Wilmington, Delaware.
Le président élu Joe Biden prononce une allocution sur la pandémie de coronavirus au Queen Theatre, le 29 décembre 2020 à Wilmington, Delaware. Crédit : Mark Makela / Getty Images / AFP
Florise Vaubien
Florise Vaubien et AFP

"Il faut être honnête : les semaines et mois à venir vont être très difficiles pour notre pays, (...) peut-être les plus difficiles de toute la pandémie", a déclaré sans filtre le nouveau président élu des États-Unis. Joe Biden, préoccupé par la propagation fulgurante du virus outre-Atlantique, a également dénoncé les retards dans la distribution du vaccin

"Le plan du gouvernement Trump pour la distribution des vaccins est très en retard", a pointé du doigt le Démocrate dans une allocation délivrée le mardi 29 décembre. M. Biden, qui prendra ses fonctions le 20 janvier prochaina été vacciné lundi 22 décembre, tout comme la future vice-présidente Kamala Harris, qui a reçu la première des deux doses du vaccin de Moderna ce mardi. 

Seules 2,1 millions de personnes ont reçu une première injection de l'un des deux vaccins autorisés aux États-Unis (Pfizer-BioNTech et Moderna), rapportent les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC). Un premier bilan loin des objectifs annoncés par le camp Trump qui avait promis 20 millions de personnes vaccinées d'ici la fin de l'année dans un pays qui compte plus de 320 millions d'habitants. 

"Nous sommes en dessous du niveau auquel nous voudrions être", a admis Anthony Fauci, qui conseille la Maison Blanche sur la crise sanitaire liée à la pandémie de coronavirus. Cet éminent immunologue espère que le retard pris sera rattrapé au mois de janvier.

À lire aussi
Coronavirus France
Les infos de 18h - Coronavirus : y a-t-il vraiment une pénurie de vaccins ?

Dans un contexte de rebond épidémique, le sud de la Californie a annoncé mardi prolonger son confinement. "Le pire pourrait arriver début janvier", a averti un responsable sanitaire de l'État le plus peuplé du pays, Mark Ghaly. Le même jour, un premier cas du variant britannique a été rapporté dans le Colorado : le patient a été placé en isolement et une enquête a été ouverte. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vaccin Coronavirus États-Unis États-Unis
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants