1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Coronavirus aux États-Unis : et si le porno aidait à lutter contre la Covid-19 ?
2 min de lecture

Coronavirus aux États-Unis : et si le porno aidait à lutter contre la Covid-19 ?

À Hollywood, les grands studios de cinéma pourraient s'inspirer de l'industrie du X pour lutter contre la pandémie et enfin relancer le tournage des films.

L'industrie pornographique se mobilise contre les sites hébergeant leurs contenus illégalement
L'industrie pornographique se mobilise contre les sites hébergeant leurs contenus illégalement
Crédit : iStock / Getty Images Plus
Coronavirus aux États-Unis : et si le porno aidait à lutter contre la Covid-19 ?
04:51
Coronavirus aux États-Unis : et si le porno aidait à lutter contre la Covid-19 ?
04:51
Philippe Corbé - édité par Charles Deluermoz

Et si le porno nous aidait contre la Covid-19 ? Je ne parle pas ici du confort moral qu'il a peut être apporté à des célibataires pendant ces longues semaines de confinement. C'est très sérieux : l'industrie du porno, car il s'agit bien d'une industrie, et d'ailleurs la vallée de San Fernando, derrière les collines d'Hollywood à Los Angeles, est surnommée la "porn valley" car c'est là que sont tournés de nombreux films qui sont regardés à travers le monde.

Et les grands studios de Hollywood dont les tournages sont gelés depuis le début du confinement se demandent comment les redémarrer sans que les plateaux ne deviennent des foyers de contamination. Et bien ces grands studios pourraient s'inspirer de l'expérience des petits studios du X.

Même si, évidemment, le coronavirus est très différent du VIH puisqu'il ne se transmet pas de la même manière, les studios de films pornos ont développé depuis plusieurs décennies un système de traçage assez précis qui permet d'isoler les contaminations et de protéger les autres travailleurs. Cela peut sembler absurde mais quel autre secteur économique dans les pays occidentaux a dû s'organiser pour éviter des contaminations et imaginer des procédures de dépistage systématique ?

Un sytème utilisé depuis plus de 20 ans

Dans les années 1990, il y a eu une série de contamination liées au VIH, notamment parce que des acteurs et des actrices porno mentaient sur leur statut sérologique. Donc une ancienne actrice de films X devenue médecin a organisé un système qui existe toujours de dépistage rigoureux et surtout de base de données. À tout moment, il est possible d'accéder à un registre qui permet de dire si tel acteur ou telle actrice a été testé dans les 14 jours précédents et s'il ou elle peut donc travailler sur le plateau. 

À lire aussi

Encore une fois, les deux virus, les deux maladies et les deux modes de contamination son bien différents et le coronavirus se propage beaucoup plus facilement que le VIH. Mais les questions éthiques que nous nous posons ces dernières semaines sur le traçage et sur les fichiers, et bien cela fait plus de 20 ans que l'industrie du porno y a répondu et a mis en place un système en expérimentant aussi ses failles puisque la médecin et ex-actrice porno qui a imaginé ce système a lancé une fondation qui est chargée de mener cette thèse et de collecter des données. 

Pendant le confinement, la consommation de porno a explosé

Mais, au début de la décennie, il y a eu un piratage de cette banque de données et les informations personnelles de 12.000 acteurs ont été rendues publiques. C'est ce qu'on avait appelé les "Porn Wikileaks". D'ailleurs les tournages de films porno, comme ceux d'autres studios, sont arrêtés. 

Comme d'autres secteurs, cette période bouleverse totalement l'industrie. La consommation de vidéos porno a explosé, surtout dans des horaires inhabituels, des horaires de bureaux, mais c’est aussi un effet du télétravail. Aussi, certains acteurs et actrices ont su s’adapter au porno confiné, car certains d’entre eux offraient déjà des prestations par webcams, dont ils avaient innové avant que le monde entier se mette aux réunions ou aux apéros sur Zoom, Skype ou Facetime.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/