2 min de lecture Confinement

Coronavirus aux États-Unis : Twitter prolonge indéfiniment le télétravail pour ses salariés

Alors qu’une partie de l’Amérique s’est empressée de se déconfiner et d’essayer de tourner la page du Covid-19, une autre au contraire s’adapte pour vivre avec le virus.

micro generique Un Air d'Amérique Philippe Corbé iTunes RSS
>
Coronavirus aux États-Unis : Twitter prolonge indéfiniment le télétravail pour ses salariés Crédit Image : AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Philippe Corbé
Philippe Corbé
édité par Youen Tanguy

Les employés de Twitter ont reçu ce mardi 12 mai un courriel leur disant qu’ils n’avaient plus à retourner au bureau. Jamais. Pas seulement pour quelques semaines le temps de laisser passer la vague de la pandémie. Non. Le télétravail est prolongé indéfiniment chez Twitter. Ca sera désormais la règle, et plus l’exception. 

Le  coronavirus va totalement changer l’organisation de l’entreprise américaine. Seuls quelques employés, dont la présence physique est indispensable, devront travailler sur place. De toute façon toutes les réunions, toutes les rencontres, tous les rassemblements de quelques personnes sont annulés au moins jusqu’à la fin de l’année et les bureaux resteront fermés jusqu’en septembre.  

On a également appris ce mardi 12 mai que California State University, c’est-à-dire les 23 campus du plus grand réseau universitaire du pays, poursuivra ses cours en ligne, y compris pendant le semestre d’automne. Les élèves ne retourneront donc pas physiquement en cours avant, au plus tôt, début 2021. 

Cela pose d’ailleurs de nombreuses questions sur le financement. Le modèle économique des universités américaines où les études coûtent extrêmement cher et où les étudiants doivent s’endetter, souvent des dizaines de milliers de dollars. Beaucoup se demandent en ce moment si ca vaut le coup de payer autant pour suivre seulement des cours en ligne avec un diplôme qui sera forcément devalorisé. 

Spectacles à l'arrêt

À lire aussi
Un médecin tient un test de positivité à la Covid-19 (illustration) coronavirus
Covid-19 : des médecins réclament "des mesures drastiques"

Janvier 2021, c’est aussi l’horizon que se fixent les producteurs des spectacles de Broadway. Ici, à New York, toutes ces pièces, ces comédies musicales, dont les billets rapportent 1 milliard et demi de dollars par an, font vivre de nombreux métiers : des musiciens aux menuisiers en passant par les nombreux restaurants du centre de New York. C’est une catastrophe. Mais qui irait acheter une place pour être serré dans un siège pendant deux heures ? Et si vous ne gardez qu’un siège sur deux, la production perd de l’argent. 

Tous les spectacles sont donc annulés au moins jusqu’en septembre, mais les professionnels pensent que rien ne pourra reprendre avant janvier 2021. 

Confinement prolongé à Los Angeles

Les mesures de confinement sont aussi prolongées à Los Angeles, la deuxième ville du pays. Les autorités ont annoncé mardi que les mesures allaient être étendues jusqu’à debut août, soit trois mois de plus. 

Une nouvelle qui a déclenché un sentiment de découragement, presque une panique a reconnu le maire de Los Angeles, qui a essayé de rassurer. Ca ne sera plus un confinement aussi strict que ce que vivent les Angelenos depuis deux mois. Beaucoup plus dur que dans la plupart des villes américaines, il va être un peu desserré. D’ailleurs, des plages vont rouvrir. Mais comme le dit le maire Eric Garectti, la question n’est pas de savoir quand le virus sera derrière nous, mais comment nous allons apprendre à vivre avec. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Confinement États-Unis Coronavirus
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants