1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Conflit israélo-palestinien : frappe israélienne sur le domicile du chef du Hamas à Gaza
2 min de lecture

Conflit israélo-palestinien : frappe israélienne sur le domicile du chef du Hamas à Gaza

L'armée israélienne "a attaqué le domicile de Yahya Sinouar et de son frère, un militant terroriste", a indiqué Tsahal.

Des secours palestiniens recherchent des survivants sous les décombres d'un bâtiment détruit dans la ville de Gaza le 16 mai 2021, à la suite du bombardement massif israélien à Gaza
Des secours palestiniens recherchent des survivants sous les décombres d'un bâtiment détruit dans la ville de Gaza le 16 mai 2021, à la suite du bombardement massif israélien à Gaza
Crédit : MAHMUD HAMS / AFP
Photo-Thomas-Pierre
Thomas Pierre
Journaliste

Les hostilités au Proche-Orient se poursuivent en ce dimanche. L'armée israélienne a indiqué avoir mené dimanche une frappe sur le domicile du chef du bureau politique du Hamas dans la bande de Gaza, Yahya Sinouar, sans préciser s'il s'y trouvait.

L'armée "a attaqué le domicile de Yahya Sinouar et de son frère, un militant terroriste", a écrit l'institution militaire sur Twitter, où elle a publié une vidéo montrant une maison pulvérisée dans un nuage de poussière. Des témoins à proximité ont confirmé à l'AFP qu'une frappe avait eu lieu sur le bâtiment. 

En mars, il avait été réélu à la tête du bureau politique du Hamas dans la bande de Gaza, enclave palestinienne de deux millions d'habitants sous contrôle du mouvement islamiste et sous blocus israélien depuis 2007. Emprisonné plus de 20 ans par Israël et libéré à la faveur d'un échange de prisonniers, Yahya Sinouar a été élu à ce poste en février 2017.

17 Palestiniens tués dimanche

Le Hamas et l'Etat hébreu échangent depuis lundi des tirs meurtriers depuis et vers l'enclave palestinienne. Dix-sept Palestiniens ont été tués dimanche, a rapporté le ministère local de la Santé, ce qui porte à 174 le nombre de personnes tuées dans l'enclave palestinienne depuis lundi. 

À lire aussi

D'après ce dernier bilan, 47 enfants figurent parmi les morts. De même source, 1.200 Palestiniens ont été blessés depuis le déclenchement de ce nouveau cycle de violences entre l'armée israélienne et les groupes palestiniens armés à Gaza, dont le Hamas.

Réunion d'urgence de l'UE

Devant l'escalade des combats, les ministres des Affaires étrangères de l'Union européenne tiendront mardi une visioconférence d'urgence, a annoncé dimanche le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell. 

"Compte tenu de l'escalade en cours entre Israël et la Palestine et du nombre inacceptable de victimes civiles, je convoque une visioconférence extraordinaire des ministres des Affaires étrangères de l'UE mardi. Nous coordonnerons et discuterons de la manière dont l'UE peut contribuer au mieux à mettre fin à la violence actuelle", écrit Josep Borrell sur Twitter.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/