1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Black Lives Matter, Zineb El Rhazoui... Les premiers nommés pour le prix Nobel de la Paix
2 min de lecture

Black Lives Matter, Zineb El Rhazoui... Les premiers nommés pour le prix Nobel de la Paix

Une liste de personnalités très variées a été proposée pour cette récompense honorifique, qui salue "la personnalité ou la communauté ayant le plus ou le mieux contribué au rapprochement des peuples".

Zineb El Rhazoui, ancienne journaliste à Charlie Hebdo
Zineb El Rhazoui, ancienne journaliste à Charlie Hebdo
Crédit : Joël SAGET / AFP
Victor Goury-Laffont

Année après année, de très nombreuses personnalités ou groupes sont nommés pour le Prix Nobel de la Paix. Le processus est gardé secret par l'institution norvégienne, qui révèle exclusivement le vainqueur de cette glorieuse récompense, et non l'identité des autres personnes proposées. Cependant, d'anciens vainqueurs à des législateurs à travers le monde, de très nombreux individus disposent du pouvoir de nomination et ne sont pas tenus au secret.

C'est ainsi que, par un sondage, l'agence britannique Reuters a pu obtenir une liste de potentiels vainqueurs. Celle-ci contient des noms aussi disparates que Jared Kushner, le gendre de l'ancien président américain Donald Trump, pour son implication dans l'accord de paix trouvé entre Israël et les Émirats Arabes Unis, le mouvement anti-raciste Black Lives Matter et le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés.

Côté français, une nommée ressort : Zineb El Rhazoui, l'ancienne journaliste de Charlie Hebdo. Absente de la rédaction lors de l'attentat au siège du journal satirique français le 7 janvier 2015, celle-ci vit cependant sous protection policière depuis 2015. En 2019, elle reçoit le prix Simone Veil de la région Île-de-France après un vote en ligne, qui salue "son courage et sa force dans ses combats pour la défense de la laïcité, la lutte contre toutes les formes d'obscurantisme et de l'égalité entre les femmes-hommes".

De très nombreux internautes ont cependant rappelé des propos polémiques tenus par la nommée, qui avait expliqué, en 2019, que des policiers auraient dû "tirer à balles réelles" après avoir été pris dans un guet-apens à Mantes-la-Jolie (78). La nomination a été saluée par le député LR Éric Ciotti.

À lire aussi

Comme le note Reuters, il faut cependant se tourner vers les propositions des élus norvégiens pour identifier les véritables favoris. Depuis 2014, tous les lauréats ont été soutenus par des législateurs scandinaves, sauf en 2019, avec la victoire du Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed Ali. 

Les Norvégiens ont proposé, parmi d'autres, l'Organisation mondiale de la santé, après une année marquée par la crise sanitaire, la jeune activiste écologiste Greta Thunberg ou encore le dissident russe Alexeï Navalny

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/