1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. "Charlie Hebdo" republie les caricatures : "Une excellente nouvelle" pour Zineb el Rhazoui
1 min de lecture

"Charlie Hebdo" republie les caricatures : "Une excellente nouvelle" pour Zineb el Rhazoui

RÉACTION - L'ancienne journaliste de la rédaction se réjouit de la republication des caricatures de Mahomet, et réaffirme la caricature comme un "morceau important de notre liberté d'expression".

Zineb El Rhazoui, ancienne journaliste à Charlie Hebdo
Zineb El Rhazoui, ancienne journaliste à Charlie Hebdo
Crédit : Joël SAGET / AFP
"Charlie Hebdo" republie les caricatures : "Une excellente nouvelle" pour Zineb el Rhazoui
05:30
Thomas Prouteau

À la veille de l'ouverture du procès de l'attentat de Charlie, l’hebdomadaire republie les caricatures de Mahomet. Les mêmes qui avaient fait de lui et de ses dessinateurs une cible. "Nous ne renoncerons jamais", écrit Riss, le directeur de Charlie Hebdo dans ce numéro qui sortira mercredi 2 septembre.

Pour Zineb el Rhazoui, journaliste qui a quitté Charlie en 2016, c'est "une excellente nouvelle". "Si plus personne n'avait osé republier des caricatures de Mahomet, cela aurait voulu dire que mes collègues [...] ont été tués pour rien", soutient-elle au micro de RTL. 

Selon elle, le fait de renoncer à la caricature reviendrait à perdre "un morceau important de notre liberté d'expression, de notre liberté tout court, et de notre droit à blasphémer". 

Zineb el Rhazoui dit aussi espérer que cette une de Charlie Hebdo ne fera pas l'objet d'une "censure insidieuse". Le 7 janvier dernier, cinq ans après les attentats, Charlie Hebdo dénonçait également les "nouveaux visages de la censure" en épinglant le "politiquement correct", notamment sur les réseaux sociaux. 

Des forces qui tueront de toutes façons

Zineb el Rhazoui
À lire aussi

À ceux qui trouvent que cette publication n'intervient pas au bon moment ou qu'elle est provocatrice, la journaliste leur répond "d'aller se faire voir". "J'ai beaucoup de colère face à ceux qui tiennent ce discours là", explique Zineb el Rhazoui

"Les forces du mal, les forces du jihadisme islamique, sont des forces qui tueront de toutes façons, que l'on caricature leur prophète ou pas", poursuit-elle.

L'ancienne membre de Charlie Hebdo a également évoqué la protection policière dont elle fait actuellement l'objet depuis les attentats et à la suite de nombreuses menaces de mort. "Tant que parmi nous il y aura des gens qui vivent de cette façon là [...] cela voudra dire que la société française n'est pas totalement libre."

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/