1 min de lecture Écologie

Nouvel An : Hulot et d'autres grands témoins expriment leurs vœux pour la planète

En ce début d'année 2021, responsables, scientifiques et défendeurs de la planète expriment leurs vœux pour la nature, les animaux et l'Homme, dont Nicolas Hulot.

ecologie On refait la planète Allain Bougrain Dubourg iTunes RSS
>
Nouvel An : Hulot et d'autres grands témoins expriment leurs vœux pour la planète Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
Allain Bougrain Dubourg édité par Sarah Belien

Pour cette période vœux et de bonnes résolutions, Allain Bougrain Dubourg a voulu donner la parole à de grands témoins pour qu'ils expriment leur souhait pour la planète, la nature, les animaux et pour l'Homme aussi. Tous ont évoqué d'abord l'espoir d'en finir avec la Covid-19, mais au-delà, ils préfèrent une planète plus harmonieuse.

Pour les années qui suivent, Isabelle Autissier, présidente du fonds mondial pour la nature, "souhaite une planète en bonne santé". Pour elle, il faut s'intéresser davantage à la vie sur cette planète pour pouvoir mieux la protéger, "ça devrait nous faire des humains plus heureux", affirme-t-elle.

Côté condition animale, le président de la SPA Jacques-Charles Fombonne souhaite des lois encadrées, notamment pour la vente des animaux dans deux domaines : l'animal marchandise et l'animal spectacle. "Il faut interdire la vente d'animaux sur Internet par les particuliers, qu'on réserve ça aux éleveurs. Qu'on interdise la vente des animaux dans les animaleries car contraire à l'éthique des animaux. Et pour l'animal spectacle, que le gouvernement ou le législateur nous offre quelque chose de cohérent," évoquant les cirques, les aquariums ou encore la corrida.

Pour 2021, l'ancien ministre de l'Écologie Nicolas Hulot, souhaite que l'Homme prennent "enfin conscience que la vie tient du miracle. Et qu'à ce titre, peut-être qu'il serait temps d'arrêter d'outrager la planète, de faire souffrir les être vivants, de réaliser que nous faisons partie prenante de la nature. Mais ce qui nous distingue d'elle, c'est la responsabilité que nous avons de la préserver, argumente-t-il. Le vœux que je peux faire, c'est qu'enfin les humains passent vis-à-vis de la nature et du vivant, d'une attitude triviale à une attitude humaine."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Écologie Sciences Nouvel An
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants