1 min de lecture Animaux

"Il faut interdire les ventes d'animaux sur internet", demande le président de la SPA

INVITÉ RTL - Jacques-Charles Fombonne, président de la SPA, n'est pas satisfait du plan du gouvernement pour lutter contre les abandons d'animaux, qu'il juge insuffisant.

Thomas Sotto L'Entretien du Jour Thomas Sotto iTunes RSS
>
"Il faut interdire les ventes d'animaux sur internet", demande le président de la SPA Crédit Image : John Price / Unsplash | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
Isabelle Choquet
Isabelle Choquet édité par Gaétan Trillat

Pour lutter contre les abandons d'animaux, le gouvernement a présenté le 20 décembre un plan contenant notamment des dispositions pour encadrer leur vente en ligne; une charte avec le site Le Bon Coin a notamment été annoncée. Cela met en colère le président de la SPA Jacques-Charles Fombonne, invité de RTL Soir ce mercredi 30 décembre : selon lui, il s'agit d'une mesure "qui légitime ce type de ventes, alors qu'il faudrait les interdire".

"La charte dit qu'il faut un numéro d'identification de l'animal, mais sur internet les numéros sont tous faux, on sait qu'il y a des objets volés sur les sites marchands parce qu'ils ne sont pas en capacité de déterminer l'origine des biens, ils ne pourront pas le faire non plus avec les animaux", a-t-il dit. 

La SPA défend le principe selon lequel seuls des éleveurs professionnels devraient être autorisés à vendre des animaux de compagnie. "Nous voulons aussi interdire la vente dans les animaleries, où l'animal est considéré comme une marchandise", a ajouté Jacques-Charles Fombonne.

14% d'abandons en moins en 2020

Il s'est dit toutefois satisfait de plusieurs mesures présentées par le ministre de l'Agriculture Julien Denormandie : le durcissement des sanctions en cas d'abandon d'un animal, allant jusqu'à trois ans de prison, et la création d'un certificat de sensibilisation obligatoire à l'achat ou à l'adoption. "Cela va dans le bon sens", a-t-il admis.

À lire aussi
insolite
Royaume-Uni : inquiet pour son chien, il découvre que l'animal boitait pour l'imiter

Jean-Jacques Fombonne a souligné qu'en 2020, il y avait eu "une baisse de 14%" du nombre d'abandons, qui était de 100.000 l'an passé. Il espère que cela "n'est pas seulement dû au fait que beaucoup de gens ne sont pas partis en vacances" à cause de l'épidémie de Covid-19.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Animaux SPA Chats
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants