1 min de lecture Voiture d'occasion

Voiture d'occasion : le compteur trafiqué afficherait des miles, et non des kilomètres !

Younes pensait faire une belle affaire avec son véhicule acheté auprès d’un professionnel. Mais il découvre très vite qu’il y a supercherie. Le compteur afficherait des miles et non des kilomètres… Sans compter les nombreuses défaillances.

Julien Courbet Ça peut vous arriver Julien Courbet iTunes RSS
>
le compteur trafiqué de son véhicule afficherait des miles, et non des kilomètres ! Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
ca peut vous arriver - julien courbet
Julien Courbet édité par Thibaud Chaboche

Younes, en septembre 2020, est victime d’un accident non responsable. Avec l’argent versé par l’assurance, il achète un nouveau véhicule d’occasion, le 16 janvier, auprès d’un professionnel, pour la somme de 3.500 euros. Sur le coup, tout semble conforme. Seulement, dès le chemin du retour, il constate un drôle de bruit au niveau de l’embrayage, puis remarque que du liquide coule au niveau d’une roue… Le vendeur lui propose alors de payer les réparations

Mais sa position interpelle Younes, d’autant qu’il lui renvoie un certificat de cession modifié avec la mention "miles" dans la case kilométrage. Pour éclaircir la situation, Younes décide d’effectuer un contrôle technique volontaire. Et il fait bien ! Le PV signale 5 défaillances majeures. Surtout, le contrôleur l'informe que le compteur afficherait bien des miles et non des kilomètres, comme indiqué sur tous les documents de vente initiaux. En clair, son véhicule ne compterait pas 135.727 kilomètres au moment de l’achat, mais pas loin de 220.000 ! 

Une vérification sur "Histovec" le confirme. La voiture comptabilisait exactement 205.682 kilomètres, le 3 octobre 2019, contre 135.727, le 16 janvier 2021. Fort de tous ces éléments, Younes rappelle le vendeur pour annuler la vente. Mais celui-ci refuse catégoriquement. Malgré l’envoi d’un courrier recommandé, ce professionnel reste figé sur ses positions.

Aujourd'hui, Younes ne prend plus le risque de conduire ce véhicule dangereux. Résultat, il ne peut plus effectuer ses trajets quotidiens, notamment pour accompagner son père handicapé, qui doit suivre des soins ou chercher un emploi. Julien Courbet essaye de rentrer en contact avec le vendeur pour que ce dernier vienne reprendre le véhicule et rembourse les 3.500 euros payés. 

Laissez votre message sur rtl.fr, au 3210 ou sur la page Facebook de l'émission.
Si vous nous écrivez, n'envoyez jamais vos originaux !
Si vous voulez témoigner ou soumettre votre cas : le Facebook de CPVA ou laissez un message sur rtl.fr

L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
Voiture d'occasion Occasion Véhicule
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants