1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Travaux : gazon, terrasse... la rénovation de son jardin vire à la catastrophe
2 min de lecture

Travaux : gazon, terrasse... la rénovation de son jardin vire à la catastrophe

Audrey a réglé plus de 24.000 euros pour une pose de pavés, un ragréage sur une terrasse et une reprise de gazon. Mais le paysagiste a visiblement mal travaillé, au point qu'une expertise estime le montant de la réfection à plus de 15.000 euros...

Julien Courbet
Julien Courbet
Crédit : RTL
Travaux : la rénovation de son jardin lui coûte 24.000 € et vire au cauchemar
02:23:04
Julien Courbet - édité par Thibaud Chaboche

Audrey est propriétaire d’une maison avec son conjoint. Fin 2020, elle décide de donner une nouvelle jeunesse à son terrain. Pour cela, elle met les petits plats dans les grands et fait appel à un paysagiste. Elle règle en tout 24.229 euros pour, notamment, une pose de pavés, un ragréage (enduit de finition sur une surface maçonnée brute, neuve ou restaurée dans le but de l'aplanir) sur une terrasse existante ou encore la reprise de son gazon. 

À l’arrivée, Audrey est satisfaite de la pose des pavés. En revanche, elle juge les autres interventions du paysagiste catastrophiques. Le ragréage présente tellement de problèmes de niveaux qu'elle ne peut pas carreler derrière. Quant au gazon, sa pousse est loin d’être uniforme. Des cailloux remontent même sur les zones clairsemées. 

Le paysagiste constate les dégâts avant de repasser début mars pour reprendre le ragréage. Malheureusement, cette nouvelle intervention se solde par un échec. Le mari d'Audrey s’en offusque devant lui. Résultat, l’homme se vexe et se braque. Dès lors, impossible de le faire revenir. 

Le ragréage de sa terrasse est catastrophique
Le ragréage de sa terrasse est catastrophique
Crédit : Page Facebook de l'émission
Le gazon n'est pas uniforme et regorge de cailloux
Le gazon n'est pas uniforme et regorge de cailloux
Crédit : Page Facebook de l'émission

Le paysagiste est aux abonnés absents

Courrier recommandé non réclamé, refus de se déplacer à l’expertise contradictoire diligentée par leur assurance, échec d’une conciliation à l’amiable… Le paysagiste ne veut tout bonnement rien savoir.

À écouter aussi

Aujourd'hui, Audrey et son mari ne peuvent pas jouir de leur terrain comme ils l'auraient souhaité. La terrasse reste au stade de chantier car ils ne peuvent pas carreler sur le ragréage. Ils comptent désormais sur l'aide de Julien Courbet et son équipe pour que le paysagiste reprenne les travaux dans les règles de l’art. À défaut, qu’il restitue le montant de toutes les réfections calculées par l’expert, soit 15.705 euros.

Laissez votre message sur rtl.fr, au 3210 ou sur la page Facebook de l'émission.
Si vous nous écrivez, n'envoyez jamais vos originaux !
Si vous voulez témoigner ou soumettre votre cas : le Facebook de CPVA ou laissez un message sur rtl.fr

L'équipe de l'émission vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/